Dorine Bourneton : première pilote de voltige aérienne handicapée au monde

Femme d’exception dont l’audace et l’ambition sont démesurées, Dorine Bourneton a su faire de son handicap une force. Férue d’aviation depuis sa plus tendre enfance, elle perd l’usage de ses jambes suite au crash de l’appareil dans lequel elle se trouve. Sa colère transforme sa vie en combat. Grâce à sa détermination et sa rage de vaincre, elle décide de poursuivre son rêve et devient la première femme handicapée pilote de voltige aérienne au monde. Découvrez la biographie de Dorine Bourneton, aviatrice paraplégique, conférencière et écrivaine. Cap sur le parcours hors du commun de la femme qui se décrit comme celle qui danse dans le ciel.

Biographie de Dorine Bourneton : l’incroyable destin d’une femme de caractère

De la passion au drame

Dorine Bourneton voit le jour à Thiers le 6 septembre 1974. Fille d’un pilote amateur, elle grandit dans le milieu de l’aviation. L’épopée des pionniers de l’Aéropostale rythme son enfance. Très vite, elle se retrouve happée par la passion de son père.
Elle n’a qu’un souhait, celui de devenir aventurière. Dès l’âge de 8 ans, elle l’accompagne et découvre les premières sensations de l’apesanteur.
À son tour, elle s’inscrit à l’aéro-club et décide de suivre des cours. À 15 ans, elle réalise ce qui pour elle est un exploit, son premier vol en solo.

Un matin de mai 1991, elle monte à bord d’un appareil de tourisme se rendant à Marseille. Elle part à la rencontre de ses héros, les soldats du feu, pilotes de Canadair. Lors de la traversée, les conditions météorologiques se dégradent subitement et l’avion s’écrase en montagne sur le flanc du mont d’Alambre. Seule rescapée de l’accident, sa vie a un prix : la paraplégie.

Le besoin de voler, la liberté retrouvée

La vie de Dorine Bourneton bascule du jour au lendemain. Privée de l’usage de ses jambes, elle s’apprête également à faire le deuil de ses rêves. Hospitalisée pendant de longs mois, l’instinct de survie est plus fort que tout.
Elle ne perd pas espoir de ressentir à nouveau ce sentiment de liberté qu’elle éprouve dans le ciel. Mais les avis médicaux semblent formels et elle comprend que l’aviation s’arrête ici. Elle découvre au gré de ses recherches que certains appareils sont munis de commandes manuelles adaptées aux paraplégiques, notamment à Toulouse. Consciente d’être en vie, elle veut se battre en l’honneur des disparus. La jeune femme est déterminée : piloter sera son métier.

« Cet accident m’a volé mes jambes, mais pas mon destin. »

Cette déclaration prend alors tout son sens et va changer le cours de sa vie. Dorine s’installe dans la ville rose, le berceau de l’aéronautique et de l’Aéropostale. En 1995, portée par les encouragements de sa famille et de son instructeur, elle obtient son brevet de pilote. Dorine ne peut plus marcher… Alors elle va voler ! C’est sa première vraie victoire, et le début de sa renaissance.

À lire aussi : Journal de bord d’une femme hémiplégique

Dorine Bourneton : son combat contre le handicap et les préjugés

Création d’une patrouille aérienne : la preuve par l’expérience

Dorine continue d’enrichir son rêve et participe à de multiples rallyes aériens, notamment celui de la mythique Aéropostale. C’est pour elle l’occasion de rendre hommage à la mémoire de figures emblématiques qui ont bercé son enfance : Mermoz, Guillaumet, Saint-Exupéry…
Elle les imagine assis à l’arrière de l’appareil, veillant sur elle. La jeune et audacieuse aviatrice ne s’arrête pas là, elle prend part à de nombreuses compétitions destinées à récompenser les meilleurs pilotes. Mais le couperet tombe : elle apprend que le métier est interdit aux handicapés.

Combative, elle crée l’association Commission pilotes handicapés de l’Aéro-club de France, dont elle devient présidente. Elle veut vaincre les préjugés et se lance un défi, celui de faire changer la loi. En parallèle, Dorine intègre une patrouille aérienne qui a pour mission d’assurer la surveillance des incendies de forêt. Ces vols, considérés comme « hors la loi », visent à prouver la fiabilité et l’exactitude du travail que peut accomplir une personne paraplégique.

Celle qui réécrit l’histoire en faisant modifier la loi

Tenace, Dorine Bourneton n’a qu’un souhait : devenir pilote professionnelle. L’adrénaline et les sensations qu’elle éprouve en vol sont le seul moyen pour elle de trouver l’équilibre entre son corps meurtri et son esprit. Elle décide alors de mettre en place un projet destiné à faire évoluer le regard de la société sur le handicap. S’ensuit un très long combat qu’elle va mener aux côtés de son ami Guillaume Féral, pilote paraplégique expérimenté et de Brigitte Revellin-Falcoz, l’une des premières femmes pilotes de ligne en France. Elle fait la rencontre de Dominique Bussereau, secrétaire d’État aux transports. En 2002, en accord avec ce projet, il signe l’arrêté autorisant les pilotes en situation de handicap à posséder une licence professionnelle.

Pour Dorine, c’est la loi qui permet de franchir l’impossible. Elle devient alors la première femme leader d’une patrouille aérienne. C’est pour elle une seconde victoire.

Dorine Bourneton, 1ère aviatrice paraplégique au monde.
Dorine Bourneton, 1re aviatrice paraplégique au monde.

 

À lire également : la biographie de l’aventurière Alexandra David Néel

Première et unique aviatrice paraplégique au monde

Du rêve à la réalité : Dorine Bourneton, pilote de voltige aérienne

La jeune femme donne naissance à une petite fille et s’octroie quelques années de pause. L’adrénaline lui manque, et elle décide de passer à l’étape supérieure. Elle suit alors des cours de voltige aérienne. Elle découvre des sensations inouïes et s’entraîne avec acharnement durant de longs mois. Plus qu’un sport, la voltige devient pour Dorine une véritable école du dépassement de soi. Elle se fixe désormais un nouveau défi : donner une représentation au Bourget, le plus grand salon aéronautique au monde. Objectif atteint ! En 2015, la pilote emboîte le pas à la patrouille de France sur le fascinant tarmac. Seule aux commandes de son appareil, elle réalise loopings, tonneaux et boucles à plus de 600 mètres d’altitude.

C’est bien plus qu’une victoire à ses yeux. C’est le combat d’une vie qu’elle gagne ce jour-là.

Aviatrice, conférencière et écrivaine : une femme engagée

Durant sa carrière semée d’embûches, Dorine a prouvé qu’elle n’était pas qu’une aviatrice hors pair. Elle devient porte-parole des pilotes porteurs de handicap et réalise de nombreuses conférences.

Son engagement ne s’arrête pas là. La jeune femme est l’ambassadrice de l’association HANVOL et marraine du Lycée AIRBUS de Toulouse et de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la jeunesse. Elle écrit deux livres, dont Vol au-dessus des nuages, qui sera adapté en série télévisée.

En 2015, elle est nommée Chevalier de la Légion d’honneur par le ministre des Transports Alain Vidalies. C’est une consécration.

L’histoire de Dorine Bourneton est une véritable leçon de vie. L’aviatrice paraplégique a gagné sa plus grande bataille et est parvenue à faire voler en éclats les préjugés sur l’invalidité. À elle seule, elle représente un symbole de courage et de ténacité. En témoigne le message universel de celle pour qui, rien n’est impossible :

« L’espoir est immense si on croit à ses rêves et si on ne renonce à rien »

Le portrait combatif de cette femme vous a touché et inspiré ? Découvrez maintenant le parcours extraordinaire de Virginie Delalande, première avocate sourde de France.

Audrey Hammadou, pour Celles qui Osent.
Article rédigé lors du cursus de formation en rédaction web chez FRW.

Sources :

Celles qui osent instagram
À ne pas rater !
Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter !

 

☕️ Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque semaine !

Adresse e-mail non valide
En validant votre inscription à notre newsletter, vous acceptez que Celles qui osent mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer chaque semaine notre lettre d’information. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact.
2 Comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter… 💌

👉  Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque mois !

Merci pour votre abonnement !