5 ouvrages engagés pour mieux comprendre le monde de demain

À l’occasion du passage à la nouvelle année, la coutume nous invite à prendre des engagements envers nous-mêmes pour nous améliorer durant l’année à venir. Si l’une de vos résolutions consiste à vouloir changer le monde en 2022, Celles qui Osent vous aide à respecter vos vœux. Nous avons choisi 5 livres passionnants : une bande dessinée pédagogique sur la transition énergétique racontée par Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici, un ouvrage engagé de la chercheuse Jeanne Guien pour se libérer du consumérisme, un essai afin de mieux comprendre la philosophie du consentement avec la féministe Manon Garcia. La grande reporter spécialisée dans le domaine de la santé, Corinne Lalo, nous offre également dans sa dernière enquête des solutions pour échapper aux perturbateurs endocriniens, et la journaliste Naomi Klein des conseils pour changer le monde. Cette sélection littéraire de janvier 2022 propose des livres instructifs à lire à tout âge, pour mieux comprendre les enjeux du monde de demain

1. Notre livre coup de cœur : une bande dessinée pédagogique sur la transition énergétique

Le monde sans fin est une bande dessinée documentaire sur l’utilisation des énergies à travers le monde, les enjeux économiques et les dérives qui en découlent. Le scénariste, Jean-Marc Jancovici, est lanceur d’alerte et spécialiste des énergies et du climat. Co-fondateur de Carbone 4, une société de conseil et de données spécialisée dans les questions liées au changement climatique, l’enseignant à Mines ParisTech collabore sur cet album avec Christophe Blain, auteur français de bande dessinée, révélé par le best-seller Quai d’Orsay, chroniques diplomatiques. Ensemble, ils réalisent un ouvrage pédagogique qui aborde avec intelligence et humour deux sujets majeurs du XXIe siècle : le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources énergétiques. Ils rappellent que nous vivons dans une société ayant besoin de flux physiques titanesques : l’énergie. Celle-ci nourrit des machines, devenues indispensables à notre civilisation. Pour autant, elle ne pourra pas augmenter indéfiniment.

Au fil des dessins, on comprend comment les énergies fossiles ont révolutionné nos vies et pourquoi elles sont aujourd’hui si difficiles à remplacer. Des concepts parfois complexes sont expliqués de façon claire. La première partie de cette bande dessinée dresse un état des lieux pas totalement accablant. La deuxième partie propose des solutions, à l’échelle planétaire, mais aussi humaine. Plongez-vous au cœur de 192 pages ni optimistes ni pessimistes d’un album documentaire invitant à la réflexion sur des sujets qui divisent, comme celui, entre autres, de la transition énergétique.

2. Le livre du mois : un ouvrage engagé pour se libérer du consumérisme

Jeanne Guien, docteure en philosophie, spécialiste de l’obsolescence, étudie le cycle de vie des objets en analysant les impacts sociaux et écologiques. Dans son livre Le consumérisme à travers ses objets, l’auteure s’interroge : qu’est-ce que le consumérisme ? Comment s’habitue-t-on à surconsommer au point d’en oublier comment faire sans, comment on faisait avant, comment on fera après ? Pour répondre à ces questions, la chercheuse enquête sur 5 objets quotidiens, anodins : les gobelets jetables, les vitrines, les mouchoirs jetables, les smartphones et les déodorants. Ces objets utilitaires, d’abord sublimés, puis utilisés, sont voués à être jetés rapidement.

« Ce livre raconte l’histoire d’un certain nombre d’objets, qui ont pour point commun d’être devenus, à un moment ou à un autre, des marchandises. »

D’où provient notre appétence pour tout ce qui est neuf, rapide, personnalisé et payant ? D’après l’auteur, ce sont les industriels qui créent à la fois des objets, mais aussi des comportements. Le consumérisme serait surtout une affaire de fabrication, et non uniquement liée à un vice moral de sociétés « gâtées ». En analysant les déchets du quotidien, Jeanne Guien nous permet de comprendre la place des objets dans nos vies et nous offre la possibilité de nous en libérer peu à peu…

Découvrez les 4 avantages d’oser une vie minimale !

3. L’ouvrage indispensable pour mieux comprendre la philosophie du consentement

Manon Garcia, enseignante à l’université américaine Yale, auteure du best-seller On ne naît pas soumise, on le devient, élabore avec son nouveau livre, La conversation des sexes, une théorie du consentement sexuel. La philosophe féministe constate qu’il existe une zone grise entre le consentement absolu et le viol. Pour elle, céder n’est pas consentir : toute relation qui n’est pas un viol n’est pas nécessairement consentie.

«La définition du consentement ne va pas de soi. En effet, qu’est-ce qu’être d’accord pour avoir un rapport sexuel ? »

Depuis l’affaire Weinstein et le mouvement #MeToo, la parole se libère sur les violences sexuelles. Tous les mouvements féministes tentent de lutter contre « la culture du viol ». Pourtant, le consentement demeure difficile à définir. Quels problèmes moraux et politiques posent les relations sexuelles qui ne relèvent pas à proprement parlé du viol, mais sont des expériences traumatisantes ? Les cas de viol, d’agression et de harcèlement sexuel ne sont pas efficacement punis par la justice. Dans notre société libérale, les relations amoureuses et sexuelles restent fondées sur des normes sociales sexistes et inégalitaires. Les injustices de genre se manifestent dans les rapports amoureux et sexuels. « La question du consentement sexuel est analogue au problème philosophique classique du libre arbitre », rappelle l’auteure. Manon Garcia plonge dans les pensées des théoriciennes féministes françaises et américaines ou dans les débats sur la pratique du BDSM (Bondage et Discipline, Domination et Soumission, Sadisme et Masochisme.) Le consentement peut-il être la prochaine révolution sexuelle ?

4. L’enquête incontournable pour échapper aux perturbateurs endocriniens

Avec sa dernière enquête Le grand désordre hormonal, ce qui nous empoisonne à notre insu, la journaliste et grande reporter spécialisée dans le domaine de la santé Corinne Lalo dénonce l’utilisation massive des perturbateurs endocriniens. Ces produits de synthèse sont fabriqués par l’industrie chimique à partir du pétrole pour servir de pesticides, de plastiques ou de médicaments. Elle démontre comment ces poisons ont envahi la planète, avec leurs effets dévastateurs sur notre santé et la biodiversité.

« Nous vivons dans une soupe chimique ayant des conséquences désastreuses sur les animaux et les humains. »

La survie de notre espèce est menacée par des perturbateurs endocriniens qui nous dérèglent. Ils déclenchent des problèmes de comportements, de sexualité, des pathologies rares, parfois à retardement. Ils perturbent notre système hormonal ; en cinquante ans, les hommes ont perdu plus de la moitié de leurs spermatozoïdes. La reproduction est menacée, la testostérone décline. Les nouvelles maladies ovariennes touchant les femmes rendent la conception plus compliquée qu’auparavant. Les cas d’autisme et d’allergies explosent chez les enfants. Des maladies comme le diabète, l’obésité, les dysfonctions de la thyroïde, l’endométriose deviennent communes. Corinne Lalo détecte 6 poisons issus du pétrole : pesticides, plastifiants (bisphénols, phtalates), perfluorés, produits pharmaceutiques, parabènes et polybromés. Elle vulgarise pour le grand public le phénomène de l’empoisonnement chimique de nos cellules, mais nous donne également des conseils pour se protéger. L’auteur nous propose des alternatives pour échapper aux perturbateurs hormonaux qui nous entourent (micro-ondes, eau du robinet, ustensiles antiadhésifs, plastiques …). Une question demeure malgré tout en suspens : oui, mais comment en finir avec le pétrole ?

5. Le livre n°1 pour changer le monde en 2022

Collaboratrice du Harper’s, reporter pour le Rolling Stone, chroniqueuse affiliée au New York Times, au Guardian et à The Nation, Naomi Klein, journaliste canadienne, auteure des livres No Logo, La tyrannie des marques ou La stratégie du choc, s’intéresse dans son dernier ouvrage à la justice climatique et sociale défendue par la jeunesse. Car pour elle, en plus de polluer la nature, le réchauffement planétaire est injuste parce qu’il n’affecte pas tout le monde de manière égale. Les milieux pauvres et les minorités en souffrent plus que les autres.

« La principale différence entre la crise climatique actuelle et les bouleversements du passé, c’est que nous en sommes la cause ».

La multiplication des ouragans, la disparition des glaciers ou la prolifération des feux de forêt sont autant de désastres naturels qui ravagent le quotidien de nombreux humains chaque année. Ce constat est terrifiant, mais nous avons le choix, des idées et des outils pour agir. Les nouvelles générations grandissent en sachant pertinemment que l’Humanité court à sa perte. Sommes-nous au bord de l‘effondrement de notre civilisation ? Les adeptes de la collapsologie nous alertent d’ailleurs sur l’imminence et le caractère irréversible d’un effondrement de notre civilisation. Pourtant, un mouvement de transformation est en marche. La jeunesse décide de lutter, à la fois contre les changements climatiques, mais aussi pour un avenir plus juste et serein. L’ouvrage se divise en 3 parties : la première dresse le constat climatique actuel, la deuxième explique comment nous en sommes arrivés là, et la troisième donne des pistes aux jeunes militants pour changer l’avenir. Écrit en collaboration avec Rebecca Stefoff, vulgarisatrice américaine, l’essai Comment tout peut changer, Outils à l’usage de la jeunesse mobilisée pour la justice climatique et sociale est un hommage à la mobilisation des jeunes, qui tentent de donner un avenir meilleur à la planète.

Si vous avez manqué notre top 5 des romans les plus captivants de la rentrée littéraire 2021 ou notre sélection des coups de cœur littéraires à offrir pour les fêtes de fin d’année, découvrez-les vite sur notre site !

 

Violaine B — Celles qui Osent

Sources :

Dargaud.com, Le Monde Sans Fin

Franceculture.fr Le-consumerisme-a-travers-ses-objets

Editions Divergences.com, Le consumérisme à travers ses objets

Editions Flammarion, La Conversation des sexes de Manon Garcia – Editions Flammarion

Fnac.com, Le grand désordre hormonal – Ce qui nous empoisonne à notre insu – Corinne Lalo

Lux éditeur, Comment tout peut changer – Lux Éditeur

Celles qui osent instagram
À ne pas rater !
Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter !

 

☕️ Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque semaine !

Adresse e-mail non valide
En validant votre inscription à notre newsletter, vous acceptez que Celles qui osent mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer chaque semaine notre lettre d’information. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter… 💌

👉  Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque semaine !

Merci pour votre abonnement !