fbpx

Marques écoresponsables : comment faire le bon choix ?

Marques écoresponsables : comment faire le bon choix ?

Vous avez envie de préserver notre belle planète ? Vous êtes conscient qu’il est nécessaire de changer nos habitudes de consommation ? Mais vous vous demandez toujours comment accorder votre dressing avec vos valeurs écologiques. C’est une excellente question, dont la réponse n’est pas évidente, d’autant plus que certaines marques de fast fashion n’hésitent pas à employer le greenwashing pour continuer à vendre. Il n’est donc pas facile pour les consommateurs d’obtenir la transparence totale qu’ils souhaitent. Heureusement, plusieurs labels de mode écoresponsable existent pour s’y retrouver. Décryptons-les et découvrons ensemble quelques marques écoresponsables, dont la démarche montre bien que style et écologie ne sont pas incompatibles.

Comment définir une marque écoresponsable ?

Parle-t-on nécessairement de mode ?

Alimentation, cosmétiques, ameublement : conception et production écologiques peuvent désigner des domaines variés. Néanmoins, c’est le secteur vestimentaire qui est le plus souvent évoqué. Pour cause, c’est surtout là que les entreprises manquent cruellement de transparence et que le consommateur peut se sentir lésé. La mode est un marché sur lequel la concurrence est très rude. Les griffes n’hésitent donc pas à faire baisser les prix pour se démarquer, parfois aux dépens de l’éthique humaine et de l’environnement.

La pollution de l’industrie de la mode

L’industrie textile est malheureusement loin de faire du bien à la planète… Acheter un T-shirt à 2 € peut sembler une bonne affaire pour le consommateur, mais ne constitue pas une action sans conséquence pour l’environnement…

Les impacts de nos achats de vêtements sont nombreux :

  • le transport, l’élevage des animaux et la production des matières premières sont sources d’importantes émissions de CO;
  • produire des vêtements requiert des quantités astronomiques d’eau : plus de 3 800 litres pour faire un unique jean. Cela contribue à l’assèchement de certaines régions, comme la mer d’Aral, dont les principaux affluents ont été détournés pour la culture du coton ;
  • de nombreux intrants et colorants chimiques sont utilisés et parfois rejetés directement dans les eaux fluviales sans traitement préalable ;
  • même s’ils sont majoritairement recyclables, nos habits finissent souvent leur vie dans des décharges. Il s’ajoutent ainsi à la quantité monstrueuse de déchets que nous produisons déjà.

Les marques écoresponsables comme alternative durable

Heureusement, face à ce constat, de nombreux entrepreneurs ne restent pas les bras croisés et agissent en créant des marques plus vertueuses pour l’environnement. Ils relocalisent la production, privilégient les matières recyclées ou bio et bannissent les produits chimiques. Certains vont même jusqu’à proposer des solutions inspirées de l’économie circulaire et prévoir la fin de vie de leurs collections ! Toutes ces initiatives redonnent espoir aux consommateurs de pouvoir bénéficier d’une mode écologique et durable.

Il faut néanmoins se renseigner un minimum quand il s’agit de mode revendiquée eco-friendly. Certaines marques n’hésitent pas à abuser de leur notoriété pour proposer des collections green malgré un engagement écologique limité.

Quelques questions sont à se poser avant de faire son choix :

  • l’entreprise est-elle transparente sur son lieu de production ? Est-il possible de retracer la fabrication du vêtement, de la fibre textile aux finitions ?
  • les matières premières sont-elles biologiques ou recyclées ?
  • la fin de vie du produit est-elle envisagée ?

Une marque de mode écoresponsable sera complètement transparente sur ces questions. En tant que consommateur, n’hésitez pas à éplucher les pages « À propos » des sites des griffes qui vous font de l’œil pour éviter de vous faire avoir par le greenwashing.

Les labels de mode écoresponsable

Heureusement, pour se rassurer sur les engagements d’une marque, des labels fiables, certifiés par des organismes externes, permettent d’y voir plus clair. La prochaine fois qu’un habit vous fera de l’œil, soyez attentif et cherchez ces logos.

Les labels de mode écoresponsable
Pour ne pas se faire avoir par le greenwashing, les consommateurs peuvent choisir des marques écoresponsables dont les collections sont certifiées par des labels indépendants.

GOTS, des fibres naturelles issues de l’agriculture biologique

Le label GOTS certifie les fibres naturelles, en particulier le coton. 70 % de la matière première doit ainsi être issue de l’agriculture biologique. De plus, la marque s’engage à ne pas utiliser d’intrants dangereux et à employer des procédés de production respectueux de la planète. En bonus, GOTS est aussi un label de mode éthique : les conditions de travail des ouvriers textiles sont encadrées par une clause pour leur garantir un bon niveau de vie.

Le Global Recycled Standard

Ce standard exige l’emploi d’au moins 50 % de matières recyclées, avec utilisation modérée d’eau et actions de limitation de l’impact carbone. De plus, les ouvriers doivent bénéficier de  bonnes conditions de travail. Enfin, le Global Recycled Standard prohibe plusieurs produits toxiques pour la planète ou la santé.

PETA (People for the Ethical Treatment of Animal)

L’élevage des bovins pour le cuir ou des moutons pour la laine pose la question de l’exploitation animale. De plus, émissions de CO2 et utilisation excessive d’eau sont inhérentes à l’élevage. Pour vous assurer qu’aucun animal n’a été maltraité pour fabriquer vos vêtements, le label PETA garantit des produits vegan, exempts de matières d’origine animale.

Oeko-Tex, un label pour la santé

Un vêtement ou un matériau textile Oeko-Tex, c’est la garantie d’une absence quasiment totale de substance néfaste pour l’environnement et la santé humaine. Les produits finis sont testés et analysés afin de valider leur absence de toxicité. L’organisme réalise en sus des audits réguliers sur les sites de production afin de certifier la création du vêtement.

Origine France Garantie

Les consommateurs plébiscitent de plus en plus une consommation locale et centralisée. Le label Origine France Garantie répond à ce besoin en s’assurant que plus de la moitié du prix du produit fini revient à l’économie française. De plus, pour obtenir la certification, l’assemblage principal du vêtement doit avoir lieu en France. Il n’y a ainsi aucun risque que seuls les boutons de votre dernier bolero made in France aient été cousus sur le sol de l’Hexagone.

Cradle to Cradle

Enfin, Cradle to Cradle va un peu plus loin que le Global Recycled Standard et s’assure d’une démarche d’économie circulaire dans la conception de l’habit. C’est avec ce genre d’initiative que nos vêtements fidèles et bien-aimés deviendront de nouvelles ressources et bénéficieront d’une seconde vie bien méritée.

Quelques exemples de marques garanties sans greenwashing

Maintenant que vous êtes incollable sur les labels de mode écoresponsable, voici quelques griffes à repérer, pour un dressing plus écologique. Mais attention, n’oubliez pas que le premier principe d’une garde-robe écologique, avant de consommer mieux, c’est de consommer moins. Les vêtements des marques citées ci-dessous sont donc durables et conçus pour être adoptés sur le long terme. Fini les pièces jetables de fast fashion, place aux habits créés pour vous accompagner longtemps !

La Gentle Factory

Proposant des habits pour homme, femme et enfant, la Gentle Factory mise sur la qualité plus que sur la quantité. Leurs pièces sont faites à partir de fibres recyclées, bio et made in France. Elles s’intègrent dans des collections capsule composées de vêtements à la fois tendances et intemporels. La marque lutte ainsi contre la surproduction et la surconsommation avec une conception écologique de A à Z.

Shak & Kai

Cette marque de vêtements écoresponsables pour homme et femme possède peu de produits mais ceux-ci s’inscrivent dans une démarche d’économie circulaire très vertueuse. À base de fibres 100 % recyclées (coton et polyester) et fabriquées sur le Vieux Continent, les collections de Shak & Kai sont polyvalentes et intemporelles. De plus, après au moins 24 mois d’utilisation, la marque s’engage à récupérer les habits afin de les utiliser pour en créer de nouveaux. C’est une très belle initiative à soutenir pour réduire ses déchets !

Les Récupérables

Et si votre vieux rideau de fenêtre de salon se transformait en un joli chemisier à fleurs ? C’est le pari de la marque française Les Récupérables, qui fait du neuf avec du vieux ! Des bleus de travail non conformes, des fins de rouleaux ou de l’upcycling de tissus ménagers, tout est bon pour créer de jolis tenues dans l’air du temps. Cerise sur le gâteau, la fabrication est 100 % made in France.

Olly Lingerie

À moins que vous n’ayez pris la décision d’arrêter le soutien-gorge, une marque de lingerie écoresponsable pourra s’avérer utile quand vos dessous actuels commenceront à se détendre et s’effilocher. Avec du coton certifié GOTS, de la dentelle recyclée faite à partir de chutes de production, des teintures labellisées Oeko-Tex et une production intégralement made in Europe, c’est un sans-faute pour la marque Olly Lingerie. De plus, leurs pièces allient élégance et confort, la combinaison parfaite pour se sentir à l’aise et sexy.

Chaussettes Orphelines

N’y aurait-il pas dans votre placard une chaussette esseulée et délaissée ? Ou alors une paire que vous ne portez plus parce que votre gros orteil gauche a réussi à s’en échapper ? Et si vous en faisiez don à Chaussettes Orphelines ? Non seulement, vos chaussettes ne finiront pas à la décharge, mais en plus, vous pourrez racheter de quoi réchauffer vos pieds auprès de la marque. Des chaussettes qui redeviennent des chaussettes, il fallait y penser.

Vous avez maintenant toutes les clés pour devenir un consommateur averti de marques écoresponsables. Vous ferez ainsi vos prochains achats de vêtements en toute sérénité. Une belle façon d’étendre votre transition écologique jusque dans votre dressing !

Anaïs Maroteaux, rédactrice web SEO

Articles similaires