Tout savoir sur la cryptomonnaie écologique avant de se lancer

Cardano ou Bitcoin Green ? Vous hésitez à investir dans la crypto verte ? La cryptomonnaie écologique est une nouvelle technologie prometteuse… mais avant de vous lancer, il faut connaître les avantages et les inconvénients de la monnaie virtuelle, et déterminer si elle convient vraiment à vos besoins. On vous guide dans cet océan de termes techniques. Après ça, blockchain, proof of work et proof of stake n’auront plus de secrets pour vous.

La crypto verte, c’est quoi ?

Une monnaie dématérialisée moins énergivore

La cryptomonnaie est une monnaie virtuelle qui ne dépend d’aucun État. Elle n’a pas de présence physique contrairement à l’euro ou au dollar. Les cryptos vertes ont la particularité d’avoir une consommation d’électricité plus faible que les autres devises virtuelles comme le bitcoin. À titre d’exemple, l’indice de consommation d’électricité du Cambridge bitcoin (CBECI) estime que la consommation d’énergie du bitcoin dépasse la consommation totale d’électricité d’un pays comme la Norvège.

Qu’est-ce qui explique que les crypto écologiques sont moins énergivores ? Leur mode de validation des transactions.

Les cryptomonnaies vertes : meilleures pour la planète grâce à leur modèle de validation des transactions

Il existe 2 modèles pour valider les transactions : le proof of work et le proof of stake. Avec le proof of work (ou preuve de travail), plus un ordinateur est puissant, plus il a de chances d’être choisi pour valider la transaction. Le proof of stake, aussi appelé preuve d’enjeu, est un mode de validation qui est réservé aux propriétaires de la cryptomonnaie. C’est une solution qui dépense moins d’énergie, car elle ne demande pas une puissance de calcul monstrueuse.

tableau comparatif du proof of stake et du proof of work
Proof of work vs proof of stake : comparatif. Crédits : Caroline Giudicelli

 

Bon à savoir : Ethereum, l’une des cryptomonnaies les plus connues, est passée du proof of work au proof of stake.

La blockchain, la technologie au cœur de toutes les cryptomonnaies

La cryptomonnaie, qu’elle soit écolo ou non, se base sur la blockchain pour exister. La blockchain est une base de données qui met à la disposition de ses utilisateurs un historique de tous les échanges réalisés. Pour simplifier, imaginez un cahier où toutes les transactions sont notées, et que tout le monde peut consulter. Dans le monde réel, ce n’est pas possible. Mais si ce registre est dématérialisé, alors il est possible d’échanger de l’argent virtuel sans avoir besoin des banques : le système est autogéré.

detail du processus de la blockchain de la demande de transaction a sa finalisation
Les 5 étapes de la blockchain : de la demande de transaction à la validation. Crédits : Caroline Giudicelli

Cryptomonnaie écologique : avantages et inconvénients

Quels sont les avantages de la cryptomonnaie verte ?

Un investissement écolo

Le premier avantage de la crypto verte est sa faible consommation d’énergie par rapport à une crypto classique comme le bitcoin. Pour valider les transactions, pas besoin de construire des fermes d’ordinateurs.

Des gains potentiels élevés

Un autre avantage de la cryptomonnaie (écologique ou non) est que c’est un investissement qui peut rapporter gros. En 2011, vous pouviez acheter 1 bitcoin pour moins de 100 €. En 2021, cette monnaie virtuelle a atteint un pic à 58 000 €. En cas de revente, vous auriez obtenu un gain de 57 900 €. Mais vous pouvez aussi perdre de l’argent en raison des fluctuations importantes et imprévisibles. C’est ainsi qu’en juin 2021, le bitcoin a perdu 8 % suite à ce simple tweet d’Elon Musk.

Bon à savoir : Le calcul ci-dessus est simplifié. Pour connaître le bénéfice réel, il faut prendre en compte l’inflation entre 2011 et 2021, le taux de change entre dollar et euro, les frais éventuels prélevés par la plateforme de cryptomonnaie et les taxes à payer à l’État au moment de toucher la boni (flat tax à 30 %).

Les limites de la crypto verte : les points négatifs

Les inconvénients listés ci-dessous concernent autant les cryptos vertes que les cryptos plus traditionnelles.

La menace de l’interdiction de la cryptomonnaie par les pays

La règlementation des États est la première limite à cette monnaie virtuelle. Par exemple, l’Inde veut interdire les cryptomonnaies privées pour créer une nationale. La Chine, de son côté, a décidé, le 24 septembre 2021, d’interdire l’activité de minage, c’est-à-dire d’interdire les transactions de cryptomonnaie dans son pays.

L’eldorado des hackeurs

L’autre risque majeur de la cryptomonnaie est le hacking. Dans l’actualité, on entend souvent parler de ces plateformes qui ont été piratées et se sont vues dérober des montants astronomiques de cryptomonnaie. On peut par exemple penser à Poly Network qui s’est fait voler plus de 600 millions de dollars en 2021. Heureusement, des négociations avec le hackeur ont conduit au retour d’une partie de cette somme. Difficile de faire confiance dans ces circonstances.

🌱 À lire aussi : Marques écoresponsables, comment faire le bon choix ?

Top 3 des cryptos vertes en 2022

Cardano

Cardano a été créé par Charles Hoskinson en 2017. Ses faits d’armes dans le milieu ? Il est également co-fondateur d’ethereum, mais s’est retiré du projet. Avec cardano, il utilise le protocole proof of stake appelé Ouroboros.
Cardano est « dirigé » par l’entreprise IOHK. Son système de gouvernance est donc composé de scientifiques et de chercheurs dans des domaines très pointus comme le génie logiciel, le droit fiscal, ou encore la cryptographie.

Bitcoin Green

Le bitcoin green, également appelé bitgreen est une monnaie virtuelle qui souhaite se démarquer du bitcoin par sa méthode de validation des transactions qui consomme moins d’énergie. Son protocole « The Green Protocol » se base sur le proof of stake et sur un réseau de masternodes. Les masternodes rendent le réseau plus stable tandis que la preuve d’enjeu est une alternative écologique à la preuve de travail.

Nano

Le nano est une cryptomonnaie créée en 2014 par Colin LeMahieu. Comme pour le bitcoin, le but est de développer une technologie qui permette d’échanger de l’argent entre pairs en se passant de la monnaie traditionnelle comme le dollar ou l’euro. La différence est qu’elle utilise le Delegated Proof of Stake, protocole qui s’inspire de la preuve d’enjeu. Avec ce type d’algorithme, il y a davantage de transactions traitées par seconde.

 

Alors, faut-il adopter la crypto verte ? On l’a vu, elle est moins énergivore que la cryptomonnaie traditionnelle grâce à la technologie de la preuve d’enjeu pour valider les transactions. Mais la crypto écolo, tout comme son alter ego « classique », reste un investissement risqué en raison de la volatilité des cours. Un placement aventureux réservé aux plus audacieuses !

☕️ Encore un peu de lecture ? Notre article sur les banques éthiques devrait vous intéresser.

Caroline Giudicelli pour Celles qui osent

Sources :
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/l-inde-veut-adopter-l-interdiction-pure-et-simple-des-cryptomonnaies-897028.html
https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/l-inde-annonce-une-loi-pour-interdire-les-cryptomonnaies-20211123
https://fr.statista.com/infographie/18624/comparaison-consommation-energetique-electricite-bitcoin-et-pays/

Celles qui osent instagram
À ne pas rater !
Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter !

 

☕️ Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque semaine !

Adresse e-mail non valide
En validant votre inscription à notre newsletter, vous acceptez que Celles qui osent mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer chaque semaine notre lettre d’information. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter… 💌

👉  Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque mois !

Merci pour votre abonnement !