Clémentine Galey de Bliss : la naissance d’une success story

La voix douce et bienveillante de Clémentine Galey recueille chaque semaine les confidences les plus intimes des mères dans son podcast Bliss Stories. À son micro, elles racontent leur expérience de la grossesse, de l’accouchement et du post-partum. Lancé en 2018, Bliss Stories, premier podcast maternité de France, a permis de lever les tabous. Derrière cette idée brillante se cache une femme inspirante. Découvrez le parcours de Clémentine Galey, maman de deux enfants, podcasteuse engagée et entrepreneure à succès.

La famille, un pilier dans la vie de Clémentine Galey

Clémentine Galey est née le 16 octobre 1978 dans une famille parisienne bourgeoise, où elle grandit avec un frère et deux sœurs jumelles. La naissance de ces dernières, alors qu’elle a dix ans, constitue un moment fondateur dans sa conception de la famille, de la grossesse et de l’accueil d’un enfant, comme elle l’explique dans le 100e épisode de son podcast Bliss Stories consacré à son histoire personnelle. Elle dit avoir adoré s’occuper de ses cadettes :

« J’ai vécu la maternité avec un grand M à travers la maternité de ma mère. »

Clémentine a un sens aigu de la famille. Elle en parle comme d’un clan, d’une tribu composée de nombreuses femmes dont elle est très proche. La jeune femme commence sa carrière professionnelle dans le milieu télévisuel comme assistante de mise en scène. Elle rencontre son futur mari, Julien, sur un tournage. Deux enfants naîtront de leur union : Pablo en 2011 et Thelma en 2013. Clémentine Galey assure que devenir mère a toujours été une évidence.

L’expérience de la maternité de Clémentine Galey : deux accouchements, deux avortements

Une grossesse surprise et une IVG au lycée

La créatrice de Bliss a été confrontée tôt à la maternité : elle est tombée enceinte par accident au lycée, l’année du bac. Sans hésiter, elle a décidé d’avorter, soutenue par son petit ami de l’époque. Clémentine Galey dit ne pas garder de traumatisme de cette épreuve. En revanche, elle regrette que l’information autour de la sexualité n’ait pas mieux circulé dans son foyer, et se promet de raconter cette expérience à ses sœurs lorsqu’elles auront 18 ans.

Deux enfants rapprochés et des post-partum différents

Quinze ans plus tard, Clémentine Galey fait à nouveau l’expérience de la grossesse, avec bonheur cette fois. La mise au monde de son petit garçon est toutefois un peu compliquée. Le gynécologue obstétricien a recours aux forceps. La jeune maman déplore n’avoir pas été bien informée du déroulé de la naissance :

« On ne m’a jamais expliqué ce qu’étaient des forceps, une épisiotomie et des ventouses. »

Elle prend conscience de son ignorance sur les sujets relatifs à la grossesse, à l’accouchement, à l’allaitement et à la maternité. Pour autant, elle garde le souvenir d’un post-partum facile. C’est à l’arrivée de sa fille, Thelma (après un deuxième accouchement sans douleur et parfait selon ses mots), que la podcasteuse dit s’être « pris un mur ». Du fait du faible écart d’âge entre ses deux enfants – un peu moins de deux ans -, le quotidien s’est avéré difficile la première année. Mais elle a pu compter sur le soutien de sa famille, qui l’a aidée à bien vivre sa maternité.

Un second avortement à 40 ans, la décision la plus difficile de sa vie

Un événement imprévu a bouleversé la créatrice de Bliss Stories en 2018 : elle est tombée enceinte, quelques mois après le lancement de son podcast. Clémentine Galey raconte avoir dû faire un choix très difficile. Tentée par un troisième (et dernier) enfant à 40 ans, elle craignait de devoir abandonner son podcast en accueillant ce bébé dans sa vie.

Après de longues semaines à peser le pour et le contre, Clémentine a décidé de privilégier l’aventure Bliss Stories, dont elle pressentait l’incroyable potentiel. Elle a donc subi une IVG par curetage sous anesthésie locale. Un moment très douloureux émotionnellement, même si elle assure n’avoir pas regretté par la suite. « C’est la plus grande décision que j’ai eu à prendre de ma vie », avoue-t-elle. Elle a d’ailleurs tenu cet épisode secret – seuls ses proches étaient au courant – durant deux ans, jusqu’à la diffusion de son épisode de Bliss. Clémentine s’est depuis engagée publiquement pour défendre l’avortement.

« Mme Bliss, elle a avorté. Pour moi, ce n’était pas dans l’ordre des choses, il y avait un truc qui n’était pas logique. Je passe mes journées à baigner et à adorer me plonger dans ces histoires de mamans, et au fond de moi, j’avais envie de revivre ces moments qui ont été assez fugaces. C’était un comble. »

La création de Bliss, premier podcast maternité en France

Une révélation sur la puissance intime de la voix

Clémentine Galey a toujours été intéressée par les sujets liés à la maternité. Elle travaille comme directrice de casting chez TF1 depuis sept ans lorsqu’elle lance Bliss Stories en 2018. L’idée lui vient en voiture, lorsqu’elle écoute une Australienne raconter ses cinq grossesses dans un podcast. Émue par le sentiment de proximité qu’elle ressent, elle a une épiphanie : pourquoi ne pas créer un podcast sur la maternité en France ?

Clémentine nomme son émission « Bliss », un mot anglais qui désigne le moment de grâce accompagnant la naissance d’un enfant. Elle tend le micro à ses deux premières invitées, sa cousine et une amie, et diffuse les épisodes en avril 2018. Les auditrices sont au rendez-vous. Alors, elle contacte et interviewe des influenceuses qu’elle suit sur Instagram, et dont elle rêve de connaître la réalité derrière les photos léchées. La machine Bliss est lancée.

« Ça fait du bien de savoir que ces femmes-là sont comme nous, ont vécu des joies, des galères, de vrais moments de détresse. »

Le concept de Bliss Stories : une collection de récits sans tabou sur la maternité

À raison d’un épisode par semaine, mis en ligne le lundi matin sur les plateformes de streaming et le site Bliss Stories, le podcast va grandement contribuer à libérer la parole des mères sur les réalités de la grossesse et du post-partum. Les femmes connues ou anonymes se succèdent et racontent leur histoire de maternité. Elles osent livrer les détails les plus intimes de leur vie, des plus grandes joies aux plus grandes peines.

Aucun sujet n’est tabou dans ce podcast qui se veut « sans filtre ». Les thèmes les plus sensibles sont abordés : PMA, deuil périnatal, fausse couche, IVG, accouchement à domicile, regret maternel, homoparentalité, dépression post-partum, GPA, endométriose, prématurité, handicap, déni de grossesse…

« J’ai trouvé ce combat-là et cette envie de libérer la parole des femmes. »

Cette collection de témoignages (près de 200 fin 2022) constitue une ressource précieuse pour les femmes enceintes et les mères. Elles peuvent s’y reconnaître et apprendre énormément de choses sur la maternité. En cela, Clémentine Galey considère Bliss comme un podcast féministe, car il rapproche et renforce les femmes. Transformer des histoires individuelles en savoir collectif, telle est la force de Bliss.

Le succès de Bliss au-delà du podcast : livres, programmes audio et spectacles

En octobre 2022, Bliss se classait à la 4e place des podcasts les plus écoutés en France avec un chiffre record de 732 883 téléchargements (+ 21,79 % en un an). Clémentine Galey recevrait entre 100 et 200 demandes de témoignages par semaine. Par ailleurs, la podcasteuse a fédéré une importante communauté de 170 000 abonnés sur le compte Instagram de Bliss Stories. Le succès grandissant du podcast a conduit Clémentine Galey à quitter son travail salarié en 2019. Bliss est aujourd’hui devenu une entreprise dont l’univers s’est élargi.

Le livre Bliss Stories

En août 2020, Clémentine Galey a publié un livre : Bliss Stories, le livre décomplexé sur la grossesse et l’accouchement (Hachette Pratique), mélange entre un guide et un recueil de témoignages. L’objectif est le même que dans ses épisodes audio : rassurer, déculpabiliser et connecter les mères.

Les programmes Bliss Bump

Clémentine Galey a élaboré deux programmes audio payants pour accompagner les futures et jeunes mamans : Bliss Bump grossesse et Bliss Bump post-partum. Elle a aussi imaginé le Bliss vanity, une trousse de produits de soins adaptés au séjour à la maternité et au retour à la maison.

Le spectacle Bliss Show, du Trianon à l’Olympia

Mais l’étape la plus audacieuse de son parcours a peut-être été de quitter l’intimité de son salon pour monter sur scène, en créant un spectacle inspiré du podcast : le Bliss Show. La première représentation a eu lieu le 8 mars 2022 au Trianon à Paris, devant une salle comble. La podcasteuse avait convié des invitées inspirantes pour « célébrer les femmes et la maternité » : la journaliste et militante féministe childfree Fiona Schmidt, la sage-femme Anna Roy, l’actrice Karole Rocher, l’autrice Renée Greusard ou encore la chanteuse Aurélie Saada. Le Bliss Show a ensuite voyagé lors d’une tournée en province.

Ce pari ambitieux a été relevé haut la main. À chaque date, le succès est au rendez-vous, tant et si bien que le spectacle va conquérir la scène de l’Olympia le 8 mars 2023. Là encore, les billets se sont arrachés. Preuve que les femmes ont plus que jamais besoin de (re)créer du lien autour de leur maternité. En tant que mère et entrepreneure accomplie, Clémentine Galey savoure son bonheur :

« C’est vraiment la belle histoire. […] On rêve tous que notre passion soit utile aux autres. Là, il se trouve que c’est le cas, et c’est ma plus belle récompense. »

💼 À lire aussi : le témoignage inspirant d’une jeune mère qui raconte comment la maternité a permis de booster sa carrière.

🎙️Vous aimez écouter des histoires et interviews de femmes inspirantes ? Le podcast de Celles qui osent est fait pour vous ! Abonnez-vous à la newsletter pour ne pas rater le prochain épisode.

Maéva Louis, pour Celles qui Osent

Sources :

Madame.lefigaro.fr : Clémentine Galey, créatrice adulée du podcast sur la maternité le plus populaire de France, 14 novembre 2022.

Podcast La Matrescence, 11e épisode : Clémentine Galey, l’histoire derrière l’incroyable succès de Bliss Stories, 31 mai 2019.

Podcast Bliss Stories, 100e épisode : Clémentine, my bliss story, 28 septembre 2020.

ACPM : classement des podcasts les plus écoutés de France, octobre 2022.

Celles qui osent instagram
À ne pas rater !
Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter !

 

☕️ Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque semaine !

Adresse e-mail non valide
En validant votre inscription à notre newsletter, vous acceptez que Celles qui osent mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer chaque semaine notre lettre d’information. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter… 💌

👉  Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque mois !

Merci pour votre abonnement !