Les femmes à la conquête de la poésie contemporaine

À l’école, les poétesses ne sont généralement pas citées en premier. Christine de Pizan, Louise Labé ou Marceline Desbordes-Valmore ont pourtant marqué l’histoire littéraire. Plus surprenant encore pour les novices, des femmes écrivent de la poésie de nos jours ! L’écriture poétique des femmes d’aujourd’hui est foisonnante et vivante, même si elle est essentiellement diffusée par de petites et moyennes maisons d’édition. Quant aux librairies, elles relèguent souvent les recueils de poèmes contemporains aux recoins poussiéreux. Après tout, qui voudrait les lire à part des ringards et des intellos ? Celles qui osent démonte les idées reçues en affirmant haut et fort que les femmes poètes contemporaines n’ont pas dit leur dernier mot !

Les femmes poètes contemporaines sur le devant de la scène

Les programmes de l’enseignement se concentrent majoritairement sur les poèmes des siècles passés rédigés par des hommes. De même, médias et librairies donnent la part belle aux romans. Méconnue du grand public, la poésie des femmes a pourtant le vent en poupe. Des centaines de petites maisons d’édition diffusent en effet des voix poétiques féminines. L’anthologie Je serai le feu publiée aux éditions La Ville brûle en 2021, réunit notamment cinquante poétesses du XIXe au XXIe siècle. Cet ouvrage donne à lire une grande variété de poèmes écrits par des femmes connues ou tombées dans l’oubli.

Certaines poétesses parviennent même à battre des records de vente : les livres de Rupi Kaur s’écoulent ainsi à plus de 10 millions d’exemplaires à travers le monde et sont traduits en 42 langues. Quant à la romancière et poétesse française Cécile Coulon, elle vend son recueil Les Ronces à plus de 13 000 exemplaires, véritable succès pour le genre. En novembre 2020, le prix Nobel de la littérature est par ailleurs attribué à l’Américaine Louise Glück, pour récompenser l’ensemble de son œuvre poétique.

D’autres femmes comme Amanda Gorman osent déclamer leurs poèmes sur scène. Joe Biden l’a en effet invitée à son assermentation en 2021. À cette occasion, elle récite son poème militant « The Hill We Climb ». Elle est considérée comme l’héritière de la poétesse Maya Angelou, présente à la cérémonie d’investiture de Bill Clinton en 1993.

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir toute l’actualité de Celles qui osent.

Une nouvelle génération de poétesses audacieuses

De nouvelles voix poétiques féminines émergent aujourd’hui. De l’intime au politique, ces femmes s’affirment dans des textes engagés. Perrine Le Querrec aborde ainsi les violences conjugales dans son recueil Rouge pute, édité à La Contre-Allée en 2020. Ses poèmes expriment la souffrance des femmes battues :

« Putain cognait-il si je mettais du rouge / Elle déclenche la violence la féminité / Les insultes l’interrogatoire les brutalités / Rouge sang »

Une autre poétesse, Karima Ouaghenim, dénonce les oppressions infligées aux minorités dans son livre Aux vies anecdotiques, publié chez Blast en 2021 :

« C’est d’abord ça être minorisée : ne plus pouvoir se sentir parce qu’on est seule parmi le monde. »

La poésie est un moyen efficace de revendication politique, dans la mesure où elle déjoue les codes de la langue. Éminemment créative, elle opère un renouvellement du langage et s’aventure dans la sphère intime, pour faire bouger les lignes des normes sociales. Loin d’être réservée à une élite, la poésie des femmes est proche des préoccupations du monde actuel.

⏩ À lire aussi : Portrait d’Anne Sylvestre, une poétesse engagée.

Une écriture poétique au féminin résolument moderne

Les formes poétiques ainsi que les moyens de diffusion adoptés par les femmes d’aujourd’hui sont innovants. La Canadienne Rupi Kaur poste ses poèmes sur Instagram et les illustre par de petits dessins réalisés à l’encre noire. Les réseaux sociaux constituent une nouvelle manière de diffuser de la poésie. Ce format numérique établit un lien direct entre les autrices et leur lectorat. Grâce au partage des publications sur la toile, les écrits se diffusent facilement et touchent même les plus jeunes générations.

Néanmoins, les voies éditoriales plus classiques demeurent aussi très vivantes. Nombreuses sont les maisons d’édition françaises publiant de la poésie. Cheyne, Bruno Doucey ou Isabelle Sauvage se consacrent exclusivement à ce genre. Dans d’autres pays comme le Québec, la poésie féminine est également très développée. Les éditions du Remue-Ménage ont notamment publié des anthologies de la poésie actuelle des femmes québécoises. La ligne éditoriale de cette maison s’inscrit dans des luttes féministes depuis les années 70.

Beaucoup de voix poétiques émergent enfin grâce à des revues, comme Décharge et Nouveaux Délits. Certaines d’entre elles se spécialisent même dans la poésie au féminin, parmi lesquelles Sœurs ou Cabaret. La publication en revues est souvent un tremplin pour les jeunes poètes souhaitant par la suite éditer des livres.

Les femmes poètes contemporaines osent écrire des textes culottés pour faire trembler le monde d’aujourd’hui ! Découvrez aussi des portraits de femmes philosophes qui ont marqué l’histoire de la pensée.

 

Claire Cursoux, pour Celles qui osent.

 

Sources :

Le Querrec, Perrine, Rouge pute, La Contre-Allée, 2020, p. 74.

Ouaghenim, Karima, Aux vies anecdotiques, Blast, 2021, p. 55.

Site officiel de Rupi Kaur

Éditions du Remue-Ménage

Éditions La Ville brûle

Les Échos, Les Nouvelles voix de la poésie, 22 janvier 2021.

Le Temps, Amanda Gorman, la jeune poétesse qui a fait sensation lors de l’assermentation de Joe Biden, 26 janvier 2021.

Celles qui osent instagram
À ne pas rater !
Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter !

 

☕️ Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque semaine !

Adresse e-mail non valide
En validant votre inscription à notre newsletter, vous acceptez que Celles qui osent mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer chaque semaine notre lettre d’information. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter… 💌

👉  Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque mois !

Merci pour votre abonnement !