Stimulateur clitoridien : 3 moments sympa pour l’utiliser

On nous parle souvent de détails techniques lorsqu’il s’agit de stimulateurs clitoridiens. Le seul nom de stimulateur clitoridien est déjà très technique en soit. Alors certes, on stimule le clitoris, mais pas que. On peut aussi faire travailler son imaginaire, se reposer sur du porno ou juste se faire plaisir après une soirée un peu frustrante (liste non exhaustive bien sûr). Tiens, et si on vous parlait des sextoys d’une manière un peu différente aujourd’hui ? Allez, on oublie les détails techniques pour s’attarder sur le contexte.
Nous déconseillons la lecture de cet article aux personnes mineure.

1 – Le stimulateur clitoridien pour éteindre le feu dans le bas ventre

Vous est-il déjà arrivé (j’espère que oui !) de vous retrouver seule dans votre lit ou sous la douche après avoir partagé des moments particulièrement sensuels et excitants, sans avoir été jusqu’à l’orgasme ? Si c’est le cas, vous avez dû ressentir ce tiraillement dans le bas ventre, ce petit appel entre vos cuisses. Vous le connaissez bien, cet appel vous empêche de vous concentrer sur autre chose, des flashes back de votre soirée vous reviennent en tête et plus vous vous laissez aller à cette rêverie, plus vous vous sentez humide.
Dans ce genre de situation, vous avez plusieurs options :
1 – rappeler la personne qui vous a mis dans cet état ;
2 – utiliser vos gold fingers ;
3 – sortir votre stimulateur clitoridien de son tiroir ;
4 – vous endormir frustrée.

L’option 3 peut s’avérer à la fois pratique et libératoire (eh oui, n’ayons pas peur des mots). Pratique, car le stimulateur fait bien le job, et vite… on a toute connu ces moments où l’on s’acharne sur notre chattounette sans réussir à en tirer quoi que ce soit, les doigts tout frippés et notre bourgeon tout irrité. Libératoire pour la même raison : il arrive que l’on soit à la fois frustrée et épuisée ; rien de tel qu’un bon orgasme avant de s’endormir.

annonce sortie livre Patiente de Violaine Berlinguet

2 – Se masturber avec un sextoy

Envie d’un petit moment de détente bien mérité ? Certaines préfèrent au réveil, d’autres en début d’après-midi, dans le bain, la douche ou bien avant de s’endormir… laissez place à votre imagination et surtout, laissez parler votre corps et vos envies ! Vous pouvez passer des semaines sans vous toucher, puis le faire plusieurs fois par jour, ou une fois de temps en temps. Nous sommes toutes différentes et nos envies dépendent de nombreux paramètres. Le tout est de s’écouter et de se laisser aller quand on en a le temps et l’envie, sans aucune obligation.
La masturbation est un moment de détente qui vous appartient. Vous pouvez choisir vos sextoys en fonction des scenarios que vous avez en tête ou des porno que vous décidez de regarder. Le stimulateur clitoridien peut être intéressant à tout moment, mais attention tout de même, certains permettent d’atteindre l’orgasme très vite, donc veillez à bien laisser monter le désir avant de les utiliser. Vous pouvez aussi jouer avec en puissance faible au début, pour vous « chauffer », en guise de préliminaires.
Nous vous recommandons d’ailleurs les podcasts érotiques. Souvent immersifs et très réalistes, ils apportent autre chose que le porno et sont parfait pour une masturbation presque guidée. Un mélange de sophrologie, de rêve et de masturbation.

3 – Se faire plaisir à deux avec des Wands, Womanizer ou Satisfyer

Que vous vous ennuyez au lit (ça arrive…) ou au contraire, que vous vous éclatiez et que vous ayez envie d’aller plus loin, les stimulateurs clitoridiens sont à essayer, voire adopter. L’idée n’est pas de les utiliser à chaque fois, car l’addiction peut venir assez vite, mais plutôt de les faire intervenir de temps en temps pour casser une éventuelle routine.
En espérant qu’il soit inutile de le rappeler : la pénétration n’est pas systématiquement un moment de plaisir pour tout le monde et seules 20 % des femmes réussissent à jouir sans stimulation clitoridienne. En bref, le clitoris est clairement un bouton de plaisir et, chez 80 % des femmes, LA zone qui permet d’accéder à l’orgasme.
Que votre partenaire soit un homme ou une femme, vous pourrez multiplier les zones de contact grâce au sextoy. En plus des dix doigts, des lèvres et de la langue de votre compagnon ou compagne, vous pourrez profiter de vibrations, d’aspirations, régulières, saccadées ou en vagues… à vous de régler le mode de votre choix ou de demander à votre partenaire de le faire pour vous. Vous pourrez d’ailleurs vous laisser surprendre par une utilisation différente de votre stimulateur lorsque vous l’utiliserez à deux.

Lien vers des formations en écriture digitale

Vous l’aurez compris, nous ne pouvons que recommander l’utilisation de stimulateurs clitoridiens, seule ou à deux. Ces derniers permettent de s’explorer, d’apprendre à connaître son corps, à vivre l’orgasme régulièrement, sans limite, et de bénéficier de tout ses bienfaits (dopamine, endorphine, etc.). En vrai, tout le monde devrait avoir son petit sextoy dans son tiroir à sous-vêtements et on ne vous parle pas de la vieille bite en plastique dur avec des veines, mais bien du petit jouet sympa, qui demande peu d’efforts et apporte un max de plaisir.

 

La Team Celles qui Osent

Article sponsorisé.

Source : https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2006/revue-medicale-suisse-58/le-cerveau-au-caeur-du-plaisir-feminin

Celles qui osent instagram
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter… 💌

👉  Et recevez nos épisodes de podcast et nouveaux articles chaque mois !

Merci pour votre abonnement !