Interview de la fondatrice Prémas & Cie

Un article dans le magazine de référence, Parents. Une publicité indirecte de la célèbre coach de fitness Sonia Tlev. Celles qui Osent a voulu en savoir plus sur cette récente success-story ! Prémas & Cie est une boutique en ligne, spécialement dédiée aux familles devant faire face à des naissances « complexes ». Le concept a été imaginé par Charlotte et Axel, des parents ayant eux-mêmes fait face à la prématurité de leur enfant. Ils ont un fils, Luca, né en 2013, conçu par PMA et accouché par césarienne programmée, et une fille, Nora, née prématurée en 2019, à 2,025 kg, par césarienne d’urgence.

Depuis octobre 2020, ils facilitent l’immersion des parents dans le monde de la prématurité, les aident à traverser cette épreuve dans les meilleures conditions possibles.

Bienvenue dans Le Monde Des Prémas, des Touts-Minis, des bébés plumes, avec Charlotte Clément Sapéi, fondatrice de Prémas & Cie. 

De la recherche de ses géniteurs au besoin de devenir mère 

Naissance sous X

« La parentalité n’est pas une histoire de grossesse ni d’accouchement. 

Une famille cela n’est pas du sang, ni un ADN. 

C’est avant tout de l’amour, de la tendresse, du temps, des moments, des souvenirs aussi.

Et beaucoup de dévouement. »”

Charlotte Clément Sapei née à Grenoble, sous X. Elle est adoptée à l’âge de 4 mois, par des parents d’adoption formidables : Claude et Pierre Paul, ayant lutté plus de 10 ans pour accueillir l’enfant tant espéré… « J’ai failli m’appeler Désirée ! Cela sera Charlotte. Pour la petite histoire, j’ai appris que c’était le prénom que l’on m’avait donné à la naissance. »”

Fille unique, elle vit une enfance ordinaire et heureuse. Les questions d’ordre identitaire se présentent, comme souvent, à l’adolescence. En veillant à préserver ses parents adoptifs, elle cherche à retrouver ceux biologiques.

La découverte d’une maladie orpheline héréditaire

Lorsqu’elle apprend qu’elle est atteinte d’une maladie orpheline héréditaire touchant les articulations, le Syndrome Ehlers Danlos, elle décide d’en informer sa génitrice. « Grâce à la magie de Facebook, je la retrouve en 24h… et découvre l’existence de 5 frères et sœurs. » L’histoire s’arrêtera là, mais marquera le début d’une autre : celle de sa rencontre avec celui qui deviendra sa moitié. Elle rencontre Axel, l’homme de sa vie, « le meilleur des maris et des papas. J’ai beaucoup de chance. » Le couple a pourtant subi des épreuves : le handicap, la PMA, la prématurité, mais cela les a rendus plus forts. Dès le début de leur relation, elle n’envisage pas de vivre une grossesse et opterait théoriquement pour l’adoption. « Un jour, j’ai eu l’envie viscérale de tomber enceinte, qui m’a emportée si fort et si loin que je n’ai rien vu arriver. Comme des milliers de couples, nous nous engageons donc dans un projet de bébé. » 

Fonder une famille

Concevoir un premier enfant par PMA

« La maternité est pour moi une grande aventure. 

Mes enfants me guident au gré de leurs besoins. 

J’apprends d’eux à chaque occasion. »

Luca a été conçu par PMA, Procréation Médicalement Assistée. 

Charlotte enchaîne les fausses couches précoces. C’est éprouvant de devenir « un couple privé d’enfants. » Ils entament alors ensemble un processus d’IAC (insémination artificielle avec sperme du conjoint). Malgré ce que le médecin lui prédit, Charlotte accouche à terme par césarienne « de confort », d’un fils, avec une intoxication à la morphine in utero. « Partir avec notre fils en bonne santé fut l’une des plus belles victoires de ma vie. » Aujourd’hui âgé de 7 ans, Luca est un petit garçon heureux et en pleine santé. 

L’expérience de la prématurité 

À 32 ans, Charlotte ressent à nouveau l’envie de donner la vie. Malheureusement, les médecins doivent lui enlever un des deux ovaires, tandis que l’autre est en mauvaise posture à cause d’un kyste. Malgré cela, et à sa grande surprise, elle tombe enceinte, naturellement, d’une petite fille, Nora. « C’est une guerrière ! Elle s’est implantée toute seule sans intervention médicale ! »”

Charlotte vit une grossesse parfaite, mais, enceinte de 33 semaines et 6 jours, soit environ 7 mois de grossesse, une complication très grave survient brusquement : un hématome rétroplacentaire ou HRP met en jeu sa vie et celle du fœtus. L’hémorragie est massive ; elle croit perdre sa fille. Code orange ! Césarienne en urgence ! Nora, en souffrance, part immédiatement en soins, sans que sa mère puisse la voir. Charlotte restera 15 jours hospitalisée auprès d’elle, et le mois suivant, elle emménagera dans un lit de camp. La famille doit se scinder en deux « les filles à l’hôpital et les garçons à la maison… »

« Nous mesurons notre chance d’être en vie et d’être ensemble, tous les quatre,

et pour cela nous ne dirons jamais assez merci aux équipes du CHU de Nantes. »

Galère logistique : naissance de Prémas & Cie

En néonat, Nora manque de bodys et de changes. « Ce n’est pas parce que votre bébé est préma que vous devez vous priver de l’habiller, ou manquer de choix ».

Son mari Axel doit courir partout pour trouver des vêtements adaptés. Il arpente les magasins de l’agglomération nantaise pour les besoins de son épouse et ceux de sa fille. 

« Il y a eu une vraie galère logistique au sein de notre famille pour faire face aux besoins de notre petite fille née prématurée. À l’hôpital, difficile de faire son shopping, entre le réseau internet, les visites, les soins, les cycles de trois heures en peau à peau avec notre bébé, etc. Sans compter le temps perdu à attendre les colis des différentes livraisons. Il nous manquait un site pour optimiser notre temps de jeunes parents, afin de pouvoir nous concentrer uniquement sur l’évolution de Nora. » Ensemble, le couple imagine un site entièrement dédié aux prémas, synthétisant tous les besoins matériels des parents vivant cette expérience de vie éprouvante : matériel de puériculture, bodies prémas, tétines adaptées, réducteurs de cosy, condensé de bonnes astuces… etc. Le site référence 600 produits, mais il n’y a pas d’hyper choix. « C’est important d’être synthétique. On veut simplifier au maximum la vie des parents »

En octobre 2020, le site internet Prémas & Cie est mis en ligne. Depuis, les commandes affluent. 

Premas&cie-charlotteclementsapéi-prématurité-préma-bébé-grossesse

Prémas & Cie : la boutique au service de la prématurité

Le blog la compagnie des tout-minis

Titulaire d’un BTS Tourisme, Charlotte n’est pourtant pas issue du domaine de la puériculture. Elle a exercé durant des années dans l’assistanat : assistante de direction, commerciale, marketing …« Jusqu’au jour où j’ai eu envie d’employer mes compétences pour moi et non au service des autres ». C’est comme cela que l’aventure familiale Prémas & Cie a commencé. 

Simultanément, ils lancent le blog La compagnie des tout-minis, offrant du contenu informatif, optimiste et divertissant. »Parler à des parents qui ont vécu la même expérience fait beaucoup de bien. Nous essayons de conseiller à la hauteur de nos compétences, en fonction de notre propre expérience. » 

Ils proposent des articles et des tutos pratiques comme « faire la tulipe », c’est -à -dire proposer d’alimenter soi-même son bébé préma par sa sonde naso-gastrique en tenant la pipette de lait, en substitution de la machine. 

Les petites pieuvres sensation cocon 

Dans les tout premiers jours de vie de Nora, à l’hôpital, ils reçoivent en cadeau une petite pieuvre prénommée Rosa par la bénévole de l’association qui l’avait créée. Une petite Rosa en porte clé est également offerte à Luca le grand frère, afin qu’il garde un lien avec sa petite sœur hospitalisée. Les tentacules de ces petites peluches évoquent le cordon ombilical. Toutes les peluches de l’association Petite pieuvre sensation cocon répondent à une charte de fabrication stricte établie avec l’hôpital, veillant à la sécurité des petits. L’histoire débute en janvier 2013. Une femme danoise crochète une petite pieuvre pour un bébé né prématurément. Cette pieuvre est placée dans la couveuse avec le bébé : celui-ci devient plus calme, et tire moins sur ses sondes. À partir de ce constat positif, l’association française distribue depuis gratuitement des petites pieuvres aux prémas dans les hôpitaux. « J’adhère à leurs valeurs. Nous nous engageons donc à ne pas commercialiser sur notre site des petites pieuvres, afin de contribuer à notre façon à faire perdurer cette association à but non lucratif. Il n’y a pas que le profit dans la vie. » 

Le combat que mène un préma est l’épreuve de toute une famille. En prématurité comme dans la vie, chaque petit pas est une victoire. « La prématurité fait trop souvent peur et est souvent vécue par les parents comme un échec »

En 2020, malgré le confinement et la perte tragique, douloureuse et soudaine du papa de Charlotte, Prémas & Cie voit le jour. « Cette société nous l’avons construite durant plus d’une année, particulièrement compliquée, dans laquelle nous avons dû faire face à un confinement, l’école à la maison, la vie avec une toute mini et une aggravation de mon handicap. Nous vivons tous des expériences qui font qu’un jour, on franchit un cap. Nous osons toutes, et il faut continuer ! » 

Un dernier conseil de Charlotte, à destination de toutes les femmes, et de toutes Celles qui Osent : vous êtes votre meilleure alliée, écoutez-vous !

Pour découvrir la boutique Prémas&Cie sur Facebook ou internet

Si vous avez besoin d’eux pour des conseils ou du soutien, ils seront là pour vous, alors contactez les : SOS Préma # Petit Pas Et Grandes Idées # Bébés En Avance # Abrascadabra # Neonins # Premayotte # Association Premas Aube # Bébé Plume Orléans # Les Petites Fées Prema # Sara Et Les P’tits Poids # Association Sparadrap # Les Bonnes Fées # Fondation Ronald Mac Donald # Maison Des Parents 

Violaine B – Celles qui Osent

tipeee-celles-qui-osent

Articles similaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.