interview rédactrice web céline michelor

1 – Céline, tu as osé, quel est ton job aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je suis rédactrice web SEO (formée par Lucie Rondelet :-)), blogueuse et accompagnatrice en stratégie rédactionnelle et blogging

2 – Qui es-tu et quel est ton parcours professionnel ?

Je suis une femme qui cherche constamment à concilier vie perso et vie pro. C’est pour cela que j’ai opté pour le télétravail il y a déjà très longtemps. La plupart des entreprises ont toujours 10 trains de retard sur la capacité des femmes à travailler et à libérer du temps même en journée pour s’occuper de leur famille. C’est pour cette raison que j’ai opté pour le freelancing il y a quelques années avec ma 1re microentreprise en assistanat virtuel et traduction. Et puis, la vie faisant, j’ai petit à petit dévié vers le blogging. Bloguer implique forcément de la rédaction. Voilà comment j’en suis arrivée à la rédaction web. Bloguer c’est aussi aider les autres, offrir des solutions sur des problématiques, conseiller, accompagner. Cette activité est tellement gratifiante que je ne peux pas m’empêcher de conseiller même si on m’engage uniquement pour rédiger 😉 De fil en aiguille, les possibilités qu’offre internet, me permettent aujourd’hui d’exploiter plusieurs facettes.

3 – Tu es une maman, quel âge ont tes enfants et comment réussis-tu à tout gérer ?

J’ai 2 enfants, une fille de bientôt 9 ans et un petit garçon de 4 ans. J’ai eu ma fille en étant salariée et j’ai quitté ce monde pour elle. J’ai eu mon fils quand j’étais dans ma 1re activité indépendante. Jusque-là c’était relativement simple. Puis en grandissant, avec les activités des uns et des autres, l’implication nécessaire pour les accompagner au quotidien dans leur développement, cela se complique un peu. Malgré plus d’autonomie, ils sont tout autant demandeurs voire plus. Mes enfants ont besoin de « passer du temps avec maman ». De par leur différence d’âge, ce n’est pas simple de leur trouver des activités communes. Tout est un compromis constant. Heureusement qu’il y a l’école pour que je puisse travailler et les soirs. Je ne travaille presque pas les mercredis et uniquement une semaine sur deux pendant les petites vacances puisqu’ils sont chez leurs grands-parents pendant une semaine. Nous vivons sans famille à proximité donc nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes.

4 – Ton compagnon/mari t’épaule-t-il dans tes projets de web entrepreneuriat ? Si oui, comment ?

Oui mon conjoint est mon supporter numéro 1. Il n’était pas envisageable de devenir freelance sans son soutien. Il me comprend et me dit de foncer. Il a un job plus classique, mais très prenant. Donc je gère les enfants en semaine, la condition est qu’il puisse être là pour que nous dinions tous en famille chaque soir. Bien entendu la stabilité financière de son poste m’a donné la possibilité de me lancer. Ses mots sont
« Profite, prends ton temps. Dis-moi ce dont tu as besoin pour avancer et je ferai de mon mieux pour que tu l’aies. »
Nous parlons beaucoup, il connait tous les projets sur lesquels je travaille. Nous sommes un couple équilibré. Nous offrons à chacun des possibilités pour vivre la vie que nous avons choisie.

5 – Quels sont tes rêves au niveau professionnel ? As-tu des projets ?

Bien sûr ! En fait, cela ne s’arrête jamais ! J’espère être un jour une référence reconnue pour mes accompagnements et mes conseils en blogging et rédaction web. Je suis encore en train de réfléchir au format et je veux dans un 1er temps continuer à développer mon blog et mon activité en rédaction web et stratégie rédactionnelle.

6 – Comment comptes-tu les mener à bien ? As-tu une stratégie ?

Je vais continuer de travailler encore dur pour accumuler encore plus d’expériences. Cependant, je choisis les clients avec lesquels je travaille. C’est vital pour moi. C’est ma motivation. J’ai bien l’intention de continuer. J’ai toujours des relations très profondes avec chacune de mes clientes et c’est ainsi que je développe mon réseau et ma réputation. Le reste est encore en réflexion.

7 – Quels sont tes freins, tes difficultés pour avancer ?

Comme beaucoup de mamans, mon frein principal est le temps. J’ai commencé dans mon aventure on line depuis zéro sans même mes contacts personnels puisque le blogging et la rédaction web sont souvent des activités opaques que les gens ne comprennent pas bien. Donc, mon réseau démarre de zéro et il met beaucoup de temps à se développer. Encore une question de temps 😉.

8 – Y a-t-il une femme web entrepreneuse que tu admires particulièrement et si c’est le cas, qui est-elle (nous pourrons l’interviewer !) ?

Il y a Marie Forleo qui est mon modèle. Si vous obtenez une interview, chapeau bas ! Une autre femme que j’admire beaucoup et qui est plus accessible est Laura Fontaine de Ghélin. C’est une cliente, nous sommes devenues très proches. Son business et ses activités sont des beaux succès. Elle est un exemple à suivre pour de nombreuses femmes, elle est très inspirante. J’aime son éthique, son approche du business, son écoute et sa volonté comme moi de ne pas faire comme les autres.

9 – Quelles sont d’après toi les qualités indispensables d’une web entrepreneuse qui réussit ?

La confiance en soi, en son projet (si bien sûr on est certaine qu’il peut être rentable) est la qualité n° 1. L’audace, donc oser, est aussi obligatoire pour réussir. Une femme qui veut entreprendre en ligne doit être convaincue qu’elle a une empreinte à laisser, qu’elle a des talents à exploiter et qu’ils méritent d’être mis à la disposition des autres. En découle une forme d’altruisme. Aujourd’hui, si tu n’es pas prête à offrir, à donner, alors ne fais rien.

10 – Que conseillerais-tu aux femmes qui hésitent à se lancer sur le web ?

Sois toi-même, arrête de regarder et de faire comme les autres. Lance-toi ! Je dis souvent à mes clientes :
« Peu importe si tu te trompes, le web est tellement vaste que personne ne le verra. Par contre si tu y arrives, un grand nombre le saura et ce public sera ta meilleure pub. Tu n’as donc rien à perdre. Plus tu attends plus tu perds. »
Cela ne veut pas dire se lancer sans plan, sans préparation. La préparation est déjà une action et c’est le début de tout projet.

11 – Une citation préférée ?

Je sais, c’est très à la mode et beaucoup pensent qu’elles sont inspirantes. Je ne fonctionne pas comme ça. Je ne les retiens pas, car elles ne m’aident pas. Une généralité ne peut pas s’adresser à une femme en particulier. Donc, je n’ai pas de citations inspirantes à partager. La seule qui me vienne à l’esprit est une expression de maman que j’utilise tous les jours :
« rien n’est perdu tant que maman n’a pas cherché »
Si on extrapole, on pourrait dire qu’il faut utiliser son cerveau pour trouver en soi les ressources et la lumière.

12 – Un lien que tu aimerais partager ou une promo de services que tu proposes ?

Je vais abuser parce que j’ose ! Je me permets de mettre 2 liens. Je vous propose de me contacter pour vos besoins en rédaction web et accompagnement rédactionnel en visitant LaRedacDuWeb.fr. Je vous offre également un guide gratuit à destination des mamans pour être productive en travaillant à la maison avec les enfants, inscrivez-vous !
Je tiens à remercier CQO pour votre accueil et pour contribuer à offrir aux femmes l’opportunité d’oser entreprendre en ligne. Le web féminin francophone est encore sous-développé, nous devons ensemble le pousser vers une nouvelle dimension.
Bises et belle journée

Céline

One thought on “Interview de Céline Michelot du blog Mamtrepreneure”

  1. Magnifique interview ! Bravo Céline ! Je suis tombée dessus un peu par hasard, regardant ce qu’il y avait de nouveau sur le blog de Lucie. Et là, je vois ta photo ! J’ai tout de suite cliqué pour découvrir ton témoignage. 🙂
    Tu peux être très fière de toi. Tu es une femme formidable, qui gagne à être connue. C’est un vrai plaisir de travailler avec toi et je te souhaite tout le succès que tu mérites.
    Merci pour tes quelques mots à mon sujet. Cela m’a fait bizarre puisque tu ne m’en avais pas parlé et que j’ai découvert ton interview par hasard. Je suis très touchée.

    P.-S. : Lucie, si ça te tente, je serais ravie de répondre à tes questions, dans quelques semaines. Là, les préparatifs battent leur plein. Je lance bientôt mon tout nouveau projet (“Entreprendre pour demain”) pour aider et mettre en valeur les entrepreneurs éthiques, profondément tournés vers les autres, qui contribuent à créer un monde meilleur. On en reparlera le moment venu ! Mon urgence du moment, c’est de lancer ce que je prépare en coulisses depuis des mois :-). Encore bravo à toi pour tes deux blogs que je suis régulièrement ! C’est toujours un plaisir de te lire ou de découvrir tes vidéos. Continue à nous inspirer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-je faite pour entreprendre ?

Surveille ta boîte mail ;-)

%d blogueurs aiment cette page :