Billie Eilish | Portrait d’une jeune artiste engagée

Depuis 2015, la chanteuse américaine Billie Eilish monte une à une les marches du succès. Propulsée au rang de star à tout juste 14 ans, l’héroïne des millenials garde les pieds sur terre et poursuit sereinement son ascension. Symbole d’une génération, elle est régulièrement saluée pour ses prises de position. À seulement 19 ans, la jeune artiste engagée s’exprime librement sur des sujets de société trop souvent mis de côté. Comment expliquer ce succès surprise que rien ne semble arrêter ? Retour sur la biographie de Billie Eilish, la pop-star la plus puissante de sa génération.

Biographie de Billie Eilish : la construction d’une jeune femme qui ose

Une enfance rythmée par l’art et la liberté

Billie Eilish Pirate Baird O’Connell, mieux connue sous le nom de Billie Eilish, est née le 18 décembre 2001 à Los Angeles. Ses parents, Maggie Baird et Patrick O’Connell, travaillent tous deux dans l’industrie musicale et cinématographique américaine. Son grand frère, Finneas, est auteur-compositeur-interprète. C’est grâce à lui que les créations musicales de Billie prennent vie. La jeune chanteuse est extrêmement reconnaissante du soutien et de la liberté que ses parents lui ont toujours apportés.

Billie Eilish et sa famille
Billie Eilish et sa famille lors de la cérémonie des Billboards 2019 – © Bustle.com

La scolarisation à domicile comme ouverture sur le monde

Si Billie et son frère n’ont jamais été à l’école, c’est parce que leurs parents ont fait le choix de ne pas les scolariser. Convaincus des bénéfices de l’instruction à domicile, ils rêvent d’offrir à leurs enfants la possibilité de suivre leurs envies en développant leur créativité. Billie apprend donc les mathématiques en cuisinant, et l’anglais en écrivant des chansons. Elle reçoit une éducation musicale de qualité au Los Angeles children’s chorus et suit de nombreux cours de danse au Revolution dance center. Consciente de la pression sociale que subissent certains jeunes, elle se réjouit de ne pas avoir été scolarisée.

« Je suis si heureuse de ne pas avoir été à l’école, car si j’y avais été, je n’aurais pas la vie que j’ai actuellement. » Billie Eilish, Vogue Australia, 2019

À lire aussi : Oser les alternatives à l’école de la République

Une parole libérée sur des questions de santé

L’artiste fait face à des troubles de la santé physique et mentale, et elle ne s’en cache pas. Touchée par le syndrome de Gilles de la Tourette, Billie souffre de légers tics physiques dont elle parle librement. Elle est également atteinte de synesthésie, un phénomène neurologique accentuant l’association de plusieurs sens. L’artiste raconte ouvertement comment chaque élément de son quotidien s’associe naturellement à un nombre, une couleur, une forme ou une texture. Une particularité qui explique l’univers visuel très marqué de ses clips, qu’elle a tenu à recréer à travers The Billie Eilish Experience : un musée dans lequel chaque pièce est associée à une chanson et à la manière dont Billie la perçoit.

Une discographie qui retrace l’histoire de Billie Eilish

Don’t smile at me (2017), la révélation musicale

Tout commence en 2015, lorsque son professeur de danse demande à Billie de créer l’accompagnement musical d’une chorégraphie contemporaine. La jeune danseuse et son frère arrangent alors Ocean Eyes, un morceau que Finneas avait initialement composé pour son propre groupe de musique. La douce voix de l’adolescente s’accorde parfaitement aux mélodies envoûtantes de la production instrumentale. Mise en ligne à l’attention de son professeur de danse, la création devient rapidement virale. Billie Eilish ne le sait pas encore, mais sa carrière vient tout juste de démarrer. Suite à l’incroyable succès d’Ocean Eyes, elle met la danse de côté pour se consacrer à la musique et publie quelques morceaux, toujours en collaboration avec son grand frère. Les 9 titres de son premier EP, Don’t smile at me, entrent rapidement dans le top 100 de nombreux pays.

When we all fall asleep, where do we go ? (2019), portrait d’une adolescence torturée

Le premier album longue durée de la jeune star se place instantanément à la première place du hit-parade américain, ainsi qu’à l’international. On y découvre un univers sombre, tant dans la production musicale que dans les thèmes abordés. Billie emploie des mots tranchants et des sonorités percutantes pour extérioriser ses tourments, touchant ainsi un grand nombre d’adolescents. L’album est enregistré depuis un studio improvisé dans la chambre d’enfant de Finneas. Le tandem frère-sœur demeure aussi soudé que talentueux et leur travail est largement récompensé. En 2020, Billie rafle les récompenses les plus prisées des Grammy Awards, une cérémonie destinée à honorer l’excellence de l’industrie musicale américaine. Révélation, chanson, enregistrement et album de l’année : à seulement 18 ans, Billie joue déjà dans la cour des grands.

Billie Eilish et ses Grammies
Billie Eilish et son frère Finneas posent avec leurs trophées lors des Grammy Awards 2019 – © Le Monde

Happier than ever (2021), vers un bonheur assumé

Deux ans après la sortie de son premier album, l’icône des adolescents a bien grandi et sa maturité se ressent jusque dans sa musique. L’aspect thérapeutique de ses nouvelles chansons est indéniable. Billie nous aspire dans un voyage vers l’émancipation que l’on écoute comme on lirait son journal intime. Habituée des podiums, la jeune femme se positionne en tête des classements musicaux d’une vingtaine de pays. Son album novateur devient le plus préajouté par les utilisateurs d’Apple Music. Un prix amateur lui est également décerné, saluant la richesse et la variété du vocabulaire employé dans ses textes.

Les combats de Billie Eilish, jeune artiste engagée

Une sincère implication dans la lutte pour la protection animale

Végétarienne depuis toujours et végane depuis l’adolescence, Billie Eilish s’engage dans la lutte pour la protection animale. Guidée par l’éducation de ses parents et son amour pour les animaux, la chanteuse estime que ce combat est aussi bénéfique pour sa santé que pour la planète. Consciente de son influence auprès du grand public, elle n’hésite pas à utiliser son image pour défendre la cause animale lors d’événements médiatisés. En septembre 2021, à l’occasion du Met Gala de New York, Billie est approchée par la célèbre maison Oscar de la Renta pour porter l’une de ses créations. Une proposition que la star accepte à une condition : que la marque cesse de commercialiser de la fourrure. Demande acceptée, Billie se dit fière et honorée d’avoir été un catalyseur à ce sujet.

Billie Eilish au Met Gala 2021
Billie Eilish pose dans une robe Oscar de la Renta au Met Gala 2021. – © Le Monde

Une conscience écologique éveillée

Du haut de son jeune âge, Billie Eilish est amplement consciente de l’urgence climatique. Admirative de l’écoactiviste suédoise Greta Thunberg, d’un an sa cadette, elle appelle régulièrement ses fans à se mobiliser pour l’environnement. En 2019, la sortie de son clip All the good girls go to hell alerte sur la situation planétaire. On y voit la chanteuse précipitée sur Terre dans un costume d’ange, se retrouvant engluée dans une nappe de pétrole. À l’image des forêts du monde, tout brûle autour d’elle, tandis que l’artiste répète « don’t say I didn’t warn you » (ne dis pas que je ne t’avais pas prévenu). Billie agit également à son niveau en veillant à sa propre consommation en tant que personne, mais aussi en tant qu’artiste. Elle met un point d’honneur à ce que ses tournées polluent le moins possible.

🌱 À lire aussi : Comment la musique s’engage-t-elle pour l’écologie ?

Un rapport au corps complexifié par le regard de la société

« J’aime m’habiller 800 fois trop large pour que personne ne puisse juger mon corps. » (Billie Eilish, Vogue Australia, 2019)

Dès ses premiers succès, la jeune star prend le parti d’arborer de larges ensembles colorés. Ce look, reconnaissable entre mille, n’est pourtant pas qu’une affaire de style. Hissée au rang de star à tout juste 14 ans, Billie Eilish refuse que son corps d’adolescente soit sexualisé. De plus, elle traverse une phase de dépression liée à la difficulté qu’elle éprouve à voir son corps changer. En 2020, elle dénonce le body-shaming dans un court métrage intitulé Not my responsibilty. Cette pratique visant à critiquer les corps est selon elle le fruit d’une société trop axée sur l’apparence. Elle soutient que sa valeur ne devrait pas être corrélée aux couches de vêtements qu’elle choisit de porter ou non. En juin 2021, elle fait une apparition aussi remarquée que commentée en couverture du célèbre magazine Vogue UK. Aujourd’hui adulte, Billie se déclare plus heureuse que jamais et parvient à s’accepter telle qu’elle est.

Billie Eilish en couverture de Vogue
Billie Eilish pose en couverture du magazine Vogue UK en juin 2021 – © Vogue

La biographie de Billie Eilish démontre que la jeune chanteuse est bien plus qu’une artiste. Elle est le miroir d’une jeunesse qui se bat pour ses idéaux, pour un avenir plus radieux. Quant à son palmarès exceptionnel, il n’a pas fini de s’étoffer. Billie interprète la bande originale du film James Bond 007 : Mourir peut attendre, sorti en octobre 2021 dans les salles de cinéma.

💜 Vous aimez les portraits de femmes inspirantes ? Abonnez-vous à notre newsletter pour ne pas rater les prochains.

Florence Amaudru, pour Celles Qui Osent.
Article rédigé lors du cursus de formation en rédaction web chez FRW.

Celles qui osent instagram
À ne pas rater !
Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter !

 

☕️ Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque semaine !

Adresse e-mail non valide
En validant votre inscription à notre newsletter, vous acceptez que Celles qui osent mémorise et utilise votre adresse email dans le but de vous envoyer chaque semaine notre lettre d’information. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez Celles qui osent ?

Suivez la newsletter… 💌

👉  Et découvrez une actu décryptée en exclusivité pour nos abonné·e·s chaque semaine !

Merci pour votre abonnement !