Camille Étienne, militante écologiste : son message d’espoir pour la planète

« Nous sommes la première génération à vivre les conséquences du réchauffement climatique, et la dernière à pouvoir y faire quelque chose ». Ces mots, ce sont ceux de Camille Étienne, militante écologiste engagée pour le climat. En mai 2020, alors que le monde connaît une crise sanitaire hors du commun, elle partage sur ses réseaux sociaux le court-métrage « Réveillons-nous », un appel à prendre conscience de l’urgence climatique et à agir pour un meilleur avenir. En quelques mois seulement, elle devient l’une des figures de l’écologie en France et le symbole de la génération climat, cette bande de jeunes optimistes qui rêvent de sauver la planète. Membre du collectif « Pensée Sauvage » et de l’ONG « On est prêt », Camille Étienne a été désignée comme l’une des 50 Françaises les plus influentes en 2020 selon le magazine Vanity Fair. D’une enfance heureuse dans les montagnes de Savoie au quotidien d’une activiste à Paris, Celles qui Osent vous présente le parcours inspirant d’une jeune femme qui porte sa voix pour donner une dernière chance à l’humanité.

Qui est Camille Étienne ?

La protection de l’environnement, comme une évidence

Née le 29 mai 1998, d’un père guide de haute montagne et d’une mère monitrice de ski, Camille Étienne grandit à Peisey-Nancroix, un petit village entre les massifs des Alpes et le parc national de la Vanoise. Les vallées enneigées de la Savoie sont son jardin d’enfance. C’est donc tout naturellement qu’elle obtient quelques années plus tard un bac ES option montagne. Au programme : course d’orientation, ski alpin et randonnée sportive autour du mont Blanc.

Camille Étienne n’a pas eu ce qu’on pourrait appeler un « déclic » écologique, elle a toujours été consciente des enjeux liés à la protection de l’environnement. Depuis son plus jeune âge, elle assiste aux effets du réchauffement climatique sur les paysages qui l’entourent. Au fil des années, les glaciers fondent, les montagnes se fissurent et les avalanches sont de plus en plus fréquentes.

Adolescente, Camille Étienne est déjà sur tous les fronts : elle s’intéresse à la délinquance juvénile, participe à la création d’une antenne d’Amnesty International dans son village et s’engage dans le secours catholique à Calais. Soucieuse de faire bouger les choses et de défendre les causes qui lui tiennent à cœur, elle se tourne vers des études politiques à Sciences Po Paris. Elle quitte alors le cocon familial et l’air frais de la montagne pour s’essayer à la vie trépidante parisienne depuis son 13 m² d’étudiante. Son déménagement dans la capitale est un électrochoc.

« Comme toute bonne petite fille d’agriculteur débarquée dans la ville lumière, j’étais entourée de gens brillants qui connaissaient par cœur la géopolitique du Kurdistan mais qui n’avaient aucune idée de comment poussent les noix de cajou sur leurs tables d’apéro ». Discours de Camille Étienne au festival de Cannes en 2019.

Camille Étienne : ses premiers pas vers l’engagement écologique

Pour sa troisième année de licence, qu’elle doit passer à l’étranger, Camille Étienne décide de s’envoler vers le pays le plus heureux du monde : la Finlande. Elle y retrouve les paysages montagneux de son enfance et découvre un nouveau mode de vie, comme une reconnexion à la nature et à l’essentiel. Sa première action de militante écologiste est celle d’un projet étudiant : elle se mobilise auprès des Samis, un peuple autochtone finlandais, contre la construction d’une ligne de chemin de fer au milieu d’une forêt ancestrale.

Cette année en Finlande lui permet aussi de découvrir une autre façon de travailler : dans les pays nordiques, les journées de travail sont plus courtes, mais l’épanouissement professionnel y est plus important. C’est cette vision que Camille Étienne revendique depuis ses premières années de stages. C’est aussi l’idée qu’elle défendra le 27 août 2020 au cours d’une intervention très remarquée à l’université d’été du Medef et qui marquera ses débuts sur la scène médiatique.

De retour en France, Camille Étienne participe à l’Affaire du Siècle, une campagne de justice menée par plusieurs associations de protection de l’environnement à l’encontre du gouvernement français. Son discours lui vaut les compliments de nombreuses personnalités de la cause écologique, dont Magali Payen, fondatrice du mouvement « On est prêt », qui rassemble un panel d’experts, vidéastes et youtubeurs engagés pour la planète. Elle devient la porte-parole du collectif et déniche les talents qui souhaitent les rejoindre dans leur lutte contre le changement climatique.

Camille Étienne, militante écologiste et symbole de la génération climat

« Réveillons-nous », la vidéo qui éveille les consciences écologiques

Camille Étienne c’est avant tout « Réveillons-nous ». Ce clip manifeste, sorti à la fin du confinement en France, est un hymne à la vie, un texte coup de poing mêlé à des paysages à couper le souffle. La vidéo est visionnée plus de 15 millions de fois et traduite dans plusieurs langues. Elle devient le symbole de la jeunesse engagée, plus motivée que jamais à agir pour l’avenir.

La percée médiatique fulgurante de Camille Étienne la fait connaitre sur la scène politique et lui vaut une invitation à l’université du Medef fin août 2020. Devant une assemblée de chefs d’entreprises, moquée et qualifiée de « nantie », elle reste imperturbable et défend avec conviction ses idées pour sauver la planète, comme « travailler moins, mais avec un peu plus de sens ». Selon elle, diminuer le temps de travail permettrait de réduire la production, les émissions de gaz à effet de serre et donc de faire un pas en avant dans la transition écologique.

Persuadée que la connaissance scientifique est à la portée de tous, Camille Étienne décide de faire une pause dans ses études pour se consacrer à son engagement écologique. Son quotidien, ce sont des échanges avec les experts du climat, le décryptage de rapports scientifiques et la vulgarisation d’informations, qu’elle partage ensuite sur les réseaux sociaux avec ses milliers d’abonnés. Sur son compte Instagram @Graine_de_possible, elle organise des rassemblements pour le climat et dévoile les coulisses de la vie d’activiste.

L’écologie 2.0 : Camille Étienne, influenceuse engagée

Ancienne baroudeuse à travers le monde, Camille Étienne prend conscience de l’impact écologique des déplacements en avion. En été 2020, elle décide de faire un tour de France en stop et en dormant chez l’habitant. Elle crée alors le compte @Atterrissage, qui vise à promouvoir une manière durable de voyager. Elle y partage des photos de paysages sublimes dans l’hexagone. Sa devise : « Prendre conscience, atterrir en douceur, être heureux (ou comment rendre sexy des vacances en Ardèche) ».

Côté politique, elle s’affirme devant la Commission Européenne aux côtés de Greta Thunberg, pionnière de la jeunesse militante écologiste et à l’origine du mouvement « Fridays for Future », qui avait mobilisé des centaines de milliers de jeunes à travers le monde. Le 28 mars 2021, Camille Étienne participe à la « marche pour une vraie loi Climat » et appelle à manifester devant l’Élysée, dénonçant l’inaction du gouvernement français.

Son combat, elle le mène sur ses comptes Facebook et Instagram ou en interpellant les députés à la sortie de l’Assemblée Nationale. Cependant, pas question pour elle de s’engager en politique. Elle considère que la meilleure façon de faire évoluer les comportements est encore de sensibiliser au réchauffement climatique et d’agir directement sur le terrain.

Ses derniers projets ? Un documentaire sur la fonte des glaces au cœur du plus grand glacier d’Europe et une série-fiction sur l’urgence climatique, une nouvelle façon de mettre l’art au service de l’écologie.
Prête à tout pour une meilleure justice sociale et climatique, Camille Étienne souhaite avant tout toucher les consciences collectives et donner de l’espoir aux générations futures.

Valeria Giaconia, pour Celles qui Osent

tipeee-celles-qui-osent

Articles similaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.