Avez-vous déjà rêvé de gagner de l’argent sans quitter votre canapé ? C’est le principe même de ce que l’on appelle le revenu passif et personnellement ça m’a toujours fait rêver. Ce n’est que lorsque j’ai découvert l’univers du blogging que j’ai compris que ce rêve pouvait véritablement devenir réalité. La solution ? Devenir infopreneur, c’est-à-dire vendre de l’information en ligne. Dit comme ça, ça a tout l’air d’être un job de rêve… Alors, l’infopreneuriat, est-ce que c’est vraiment le début du bonheur ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble ;-).

 

C’est quoi un infopreneur ?

Commençons par le commencement, voulez-vous ? Ne cherchez pas la définition d’un infopreneur dans le dictionnaire, car ce nouveau métier du numérique est encore peu connu. Internet a complètement révolutionné nos habitudes, vous le savez déjà. Je me rappelle encore des exposés que je devais faire lorsque j’étais encore à l’école primaire. Mes sources ? Encarta ! C’était déjà une révolution à l’époque, mais ce n’était rien par rapport à l’arrivée d’internet.

Aujourd’hui, il suffit de quelques recherches sur Google pour accéder à une multitude d’informations. Cela signifie que vous pouvez (quasiment) tout apprendre et tout savoir grâce à internet, pourvu d’avoir quelques heures devant vous. Vous vous demandez le lien avec les infopreneurs ? J’y viens.

Le contenu mis en ligne est généralement gratuit, mais il peut également être payant. Un infopreneur est une sorte d’entrepreneur des temps modernes. Expert dans son domaine, il vend de l’information sous forme de produit numérique (ebook, livre audio, formation, vidéos, etc.) Il peut mettre en vente son contenu sur son propre site ou sur ce que l’on appelle une marketplace (comme Amazon ou Patreon par exemple). Ainsi, n’importe quel internaute peut acheter ses produits et lui permettre de gagner de l’argent grâce à internet. C’est ça, être infopreneur.

Avantages et inconvénients du système

C’est le meilleur moyen de générer des revenus passifs

Devenir infopreneur peut être particulièrement rémunérateur. Contrairement à la vente de prestation de service par exemple, vous n’échangez pas votre temps contre de l’argent. Le plus gros du travail a lieu durant la création du contenu que vous prévoyez de vendre. Une fois ce travail fait, tout ce qu’il vous reste à faire, c’est de mettre votre produit en ligne pour bénéficier ainsi d’un revenu passif. Vous pouvez gagner de l’argent même quand vous dormez… sympa non ? Autre point positif, vous pouvez exercer ce métier de n’importe où, pourvu d’avoir un ordi et une connexion internet.

Ce système peut être très rémunérateur. Que vous parveniez à vendre des “petits” produits à prix attractif et donc plus facile à vendre en grand nombre, ou que vous cibliez des produits plus “gros”, comme des formations, vous pouvez facilement générer un revenu. Mais vous vous en doutez, ce n’est pas aussi simple que ça.

Gagner en autorité peut prendre du temps

Avant de pouvoir vendre ses produits comme des petits pains et se la couler douce aux Bahamas (so cliché), l’infopreneur doit d’abord se faire connaître. Seriez-vous prêt à donner votre argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas ou qui n’est pas reconnu dans son domaine ? Moi non. Pour vendre, l’infopreneur doit faire ses preuves, il doit avoir une certaine autorité comme on dit dans le jargon… autrement dit, il doit prouver qu’il est compétent.

Pour cela, il doit bâtir sa réputation et être patient. Il ne suffit pas de créer un site et de sponsoriser une publication Facebook pour s’improviser infopreneur et en vivre. Être reconnu comme expert demande du temps et du travail. Le futur infopreneur ne deviendra pas riche du jour au lendemain, à moins d’avoir déjà une audience et un réseau. Mais ne vous découragez pas pour autant, c’est tout à fait possible et ma chère associée en est la preuve.

 

Comment devenir infopreneur ?

Si vous avez déjà une audience

Il est tout à fait possible que vous soyez déjà reconnu dans votre métier et que vous ayez déjà une audience. Je précise que par “audience”, j’entends une liste de prospects, c’est-à-dire de personnes susceptibles d’être intéressées par ce que vous voulez vendre. Si c’est votre cas, il sera beaucoup plus facile pour vous de vendre de l’information en ligne.

Techniquement tout ce dont vous aurez besoin, c’est d’une bonne landing page. Une landing page est une version simplifiée du site internet. Elle est composée d’une seule page sur laquelle vous présentez à la fois votre offre (le produit que vous vendez) et une présentation de votre parcours en tant qu’expert.

Connectée à un terminal de paiement, tout ce que vous avez à faire c’est de créer votre offre et de la mettre en ligne. Vous pourrez ensuite la communiquer à votre liste et promouvoir votre offre sur vos réseaux (ou via de la publicité).

Si vous n’avez pas (encore) d’autorité dans votre domaine

Soyons très honnête, le chemin à parcourir peut être long lorsque l’on part de zéro. Le meilleur moyen de constituer une audience est de créer une liste de prospects à exploiter, est de se lancer dans le blogging. Le blog est une plateforme exceptionnelle pour communiquer et partager une vision. Très peu couteux, il demande principalement du temps. Du temps pour l’alimenter et du temps pour faire en sorte d’être reconnu sur la toile, notamment grâce à un bon référencement Google.

Si vous ne connaissez rien au blogging, je ne peux que vous conseiller de rejoindre le rang des élèves d’Olivier Roland. Sa formation “Blogueur Pro” est justement dédiée aux personnes qui veulent devenir infopreneur. Des aspects techniques à la monétisation, en passant par la création d’une offre, la formation aborde tous les volets indispensables. Mais attention, la technique n’est pas suffisante…

Devenir Infopreneur et gagner de l'argent sur internet

Quelles sont les qualités indispensables pour être infopreneur ?

Il ne suffit pas simplement de vouloir pour être infopreneur, car le chemin est souvent long et il peut être semé d’embûche. À mon sens, voici les trois qualités essentielles pour réussir dans ce métier.

1) Être curieux

Que vous ayez déjà quelques connaissances en matière d’informatique (et sur le fonctionnement d’internet) ou non, vous allez devoir mettre les mains dans le cambouis comme on dit. À moins de disposer d’un budget qui vous permette d’engager quelqu’un, il y a fort à parier que vous décidiez de prendre les rennes et de créer vous-même votre blog / landing page.

Vous allez devoir faire preuve de curiosité pour apprendre le fonctionnement de nouveaux outils comme WordPress, un auto-répondeur ou encore votre future plateforme de formation par exemple. Si vous n’êtes pas prêt à farfouiller pour trouver les solutions à vos problèmes (et croyez-moi, il y en aura), vous allez très vite abandonner.

2) Avoir l’âme d’un travailleur

Cela rejoint un petit peu ce que je viens de vous dire. Devenir infopreneur demande énormément de travail. Si vous êtes du genre à compter vos heures et que vous n’êtes pas prêt à investir de votre temps, vous êtes foutu. Préparez-vous à passer de nombreuses nuits blanches et ce durant toutes les étapes : pour créer votre blog et votre écosystème, pour créer votre produit à vendre, pour faire vivre votre business une fois que vous commencez à gagner de l’argent sur internet, etc.

Alors retroussez-vous les manches et ne vous lancez pas si vous n’êtes pas un travailleur dans l’âme. Vous aurez certes moins de travail lorsque votre produit sera en ligne et que votre entreprise tournera, mais d’ici là… armez-vous de patience. L’infopreneur à succès travaille beaucoup plus qu’un salarié !

3) Être persévérant

Pour finir, je pense que l’infopreneur qui veut réussir doit faire preuve d’une persévérance hors paire. Des lancements ratés, il en existe beaucoup (c’est-à-dire des produits qui ne se vendent pas du premier coup). Si vous êtes du genre à baisser les bras au premier obstacle, vous risquez de ne pas faire long feu dans ce métier.

Être infopreneur nécessite de se remettre constamment en question. Vous allez devoir essayer, faire, défaire, refaire, pour comprendre ce qui fonctionne dans votre domaine. Internet évolue chaque jour, il existe des milliers de méthodes… à vous de vous adapter aux changements et de trouver ce qui marche. Accrochez-vous ! La route peut être longue ;-).

 

Vous savez maintenant tout ou presque du métier d’infopreneur. Bien sûr, il existe aussi d’autres jobs pour gagner de l’argent sur internet et travailler de chez soi. Pour répondre à la question principale, à mon sens oui, devenir infopreneur peut être le début du bonheur. Pourvu bien sûr de parvenir à se faire connaître et à bien vendre ses produits ;-).

Marie

 

 

 

 

 

2 thoughts on “Devenir Infopreneur : Le début du Bonheur ?”

  1. Merci pour cet article qui reflète bien la réalité du métier que j’ai choisit pour ma reconversion.
    La persévérance est la première qualité à avoir pour ce travail car les résultats ne viennent pas du jour au lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.